Le Trois –

Chômage historiquement bas et emploi stabilisé en Bourgogne-Franche-Comté

Le Territoire de Belfort pâtit plus que le reste de la région avec 8,5% de chômage. C’est plus élevé que le niveau national.| ©Michal Jarmoluk de Pixabay
Décryptage
Malgré le contexte inflationniste, la dynamique de l’emploi est relativement bonne dans la région au deuxième trimestre 2023, souligne l’Insee. Les emplois sont stables, les entreprises se créent à un niveau record et le taux de chômage est bas. Quelques données à retenir.

Taux de chômage historiquement bas

6,3% de chômage dans la région. Le taux de chômage se stabilise à un niveau historiquement bas, expose l’Insee. Il est inférieur de 0,9 point au niveau national, ce qui positionne La Bourgogne-Franche-Comté comme la sixième région la moins touchée par le chômage. 

Dans le Doubs, il est de 6,5%, semblable au taux régional. Tout comme la Haute-Saône, avec un taux ce 2e trimestre de 6,3%. Par contre, le Territoire de Belfort pâtit plus avec 8,5% de chômage. C’est plus élevé que le niveau national. Des dynamiques qui s’expliquent en partie par les à-coups d’approvisionnement et  de la baisse des intérimaires dans les industries. 

Emploi stable mais des baisses pour l’immobilier et la construction

Dans la région, 995 000 emplois salariés sont recensés au deuxième trimestre 2023. L’Insee évoque une stabilisation après une période de croissance quasi continue depuis la fin de la crise sanitaire. Certains secteurs sont tout de même à la baisse, notamment à cause de la hausse des taux d’intérêt et de la baisse des mises en chantier de logement. Sans surprise, ce sont donc les emplois dans la construction et l’immobilier qui s’orientent à la baisse. Les activités immobilières sont en repli pour le cinquième trimestre consécutif. Les deux secteurs perdent des intérimaires. 4,9% de perte pour la construction en ce deuxième trimestre 2023. 

L’industrie agro-alimentaire gagne des emplois

L’industrie, de son côté, réussit à se stabiliser. Après des difficultés d’approvisionnement, certaines branches ont redémarré fortement permettant à ce type d’emploi de ne plus baisser. Cette tendance se retrouve dans tous les départements de la région. La Haute-Saône est le seul département touché par une diminution sensible de ses emplois salariés. L’industrie agro-alimentaire est le seul secteur industriel à gagner des emplois. Mais à l’inverse, le secteur de la fabrication de matériel de transports enregistre la baisse nette, -1%, après avoir déjà perdu 1,6% d’effectifs en début d’année.

Des hausses pour le service aux entreprises et l’hébergement-restauration

La croissance de l’emploi dans les services marchands progresse grâce aux services aux entreprises. 600 postes supplémentaires ont été créés au 2e trimestre. L’emploi dans l’hébergement-restauration et l’information-communication sont aussi très dynamiques ce trimestre avec + 0.4%. 

Pour l’hébergement-restauration, cette dynamique s’explique par le retour d’une clientèle non-résidente ; notamment suisse, belge et allemande. Les touristes chinois, historiquement très présents dans la région, reviennent peu à peu. Au deuxième trimestre 2023, le nombre de nuitées dans des hébergements collectifs touristiques hors camping s’établit à un peu plus de 2,2 millions, soit une hausse de 5% par rapport à la même période en 2022. Sur ce trimestre, la fréquentation hôtelière affiche un niveau comparable à celui observé sur la période 2015-2019.  

Création d’entreprises à des taux records

Au deuxième trimestre 2023, 7 600 entreprises sont nées en Bourgogne-Franche-Comté. Elles sont en net augmentation (+1,6%) contre +0,8% au niveau national. Représentant deux créations d’entreprises sur trois, les micro-entreprises sont moteur dans cette hausse. 

Le secteur des services, ce trimestre, représente plus de la moitié des créations d’entreprises. Les créations d’entreprises sont aussi en hausse dans l’industrie. En revanche, la dynamique est inverse dans le commerce, les transports, l’hôtellerie-restauration, ou encore la construction.  

En parallèle, le nombre de défaillances d’entreprises poursuit sa forte progression et se rapproche de son niveau de 2019. Ainsi à la fin du mois juin, plus de 1 700 défaillances ont été enregistrées en cumul sur un an, contre 1 260 un an plus tôt, soit une hausse de plus de 35 %. En dépit de l’arrêt des mesures de soutien mises en place pendant la Covid 19, d’un contexte de ralentissement économique et des conditions de financement plus difficiles, ce nombre de défaillances sur douze mois reste encore inférieur de 12 % pour la région et 3,8 % pour la France à son niveau de 2019. 

45 000 régionaux en Suisse

Le nombre de frontaliers enchaîne les records, expose l’Insee. « Avec un franc suisse à quasi parité avec l’euro et des salaires élevés, la Suisse attire toujours plus de travailleurs frontaliers. Depuis plus de deux ans, le nombre de frontaliers est en augmentation », détaille-t-elle. 45 000 habitants de la région y travaillent. Ils sont 90% dans les cantons du Jura suisse, du Vaud et de Neuchâtel. 

Nos derniers articles

Air to Go, l’appli mobilité-santé pour se déplacer

Atmo Bourgogne-Franche-Comté met à disposition des utilisateurs de modes doux (marche, vélo, trottinette...) et pratiquants d’activités en plein air (randonnée, running, cyclisme...) une appli smartphone pour s’informer sur l’état de la qualité de l’air.

À Danjoutin, les habitants entre colère et indifférence après des tags antisémites

Lundi 10 juin, des tags antisémites sont apparus dans la commune de Danjoutin. Pour le moment, on en recense 5, sur des murs communaux, des banques ou encore des maisons. Si certains habitants s’indignent, d’autres ne semblent pas prendre la mesure de ces écrits.

Stellantis va redistribuer 7,7 milliards d’euros à ses actionnaires en 2024

Stellantis va verser 7,7 milliards d'euros de dividendes et de rachat d'actions, a annoncé le constructeur automobile jeudi, juste avant la tenue d'une journée pour les investisseurs à Auburn Hills (Michigan), aux États-Unis.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts