Le Trois –

PUB

Belfort : une manifestation du 1er-Mai solidaire des grévistes de General Electric

La manifestation du 1er-Mai a rassemblé 260 personnes de la maison du Peuple au piquet de grève de General Electric.

C’est devant les fameuses marches de la Maison du Peuple que s’est rassemblée une foule de 260 personnes à l’occasion de la fête du Travail, ce samedi 1er mai. Malgré le contexte sanitaire la manifestation a pu avoir lieu. Le cortège a choisi de soutenir les employés de General Electric, menacés par un plan de sauvegarde de l’emploi, en rejoignant le piquet de grève.

Sihame Saady

C’est devant les fameuses marches de la Maison du Peuple que s’est rassemblée une foule de 260 personnes à l’occasion de la fête du Travail, ce samedi 1er mai. Malgré le contexte sanitaire la manifestation a pu avoir lieu. Le cortège a choisi de soutenir les employés de General Electric, menacés par un plan de sauvegarde de l’emploi, en rejoignant le piquet de grève.

10 h 30. C’est sous une pluie battante que marchent les manifestants. Parapluies, coupe-vents à motifs, drapeaux et gilets aux couleurs des syndicats, inondent de couleurs la procession. Pancarte à la main, “La lutte des classes n’a pas de frontières”, Catherine participe à la manifestation comme chaque année. “Je manifeste depuis Mai-68. Aujourd’hui, je suis dehors pour demander l’émancipation de la classe ouvrière mais également pour soutenir les employés de General Electric qui ont raison de défendre leurs emplois”, explique cette enseignante à la retraite.

Malgré une tête de cortège, enjouée et qui s’amuse des fumigènes, les manifestants défilent timidement. Arrivés à mi-parcours, des membres de la CGT décident d’une action symbolique. Armés d’une masse, ils explosent des pétards à l’image de “l’explosion de leurs revendications”. Vingt minutes plus tard, le cortège rejoint les 60 personnes déjà présentes au piquet de grève sur les notes d’Hasta Siempre, célèbre chanson de Nathalie Cardone.

“Tout le monde est concerné par ce qui se passe ici”

Pour rappel, les employés de la branche nucléaire de General Electric sont mobilisés pour bloquer la sortie d’une turbine à vapeur à destination de l’Angleterre. L’objectif : l’abandon du plan de sauvegarde de l’emploi, proposé par la direction de l’entreprise et qui menace toujours 144 postes. Les grévistes peuvent compter sur le soutien d’élus locaux à l’instar de la maire de Valdoie, Marie-France Cefis. “Je manifeste, en tant qu’élue mais surtout en tant que Terrifortaine, pour apporter tout mon soutien aux employés. On sera derrière eux jusqu’à la fin et on les encourage à ne rien lâcher”, confie la maire. Avec l’aide de ces adjoints, la représentante de la commune de Valdoie n’a pas hésité à fournir des abris pour la mise en place du blocus.  

Dominique Thiriet, secrétaire général CGT à General Electric, est revenue sur la lettre de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, en réponse à la demande d’un moratoire pour trouver une solution de substitution au PSE. “Notre mouvement est plus que symbolique et tout le monde est concerné par ce qui se passe ici”, explique le représentant syndicale aux manifestants. Une collecte de fonds pour soutenir le blocus a d’ailleurs eu lieu en clôture de manifestation.

Un mouvement de soutien au blocus est d’ailleurs prévu mercredi prochain.

Une nouvelle série d'actions d'ici mercredi

L’intersyndicale a rencontré ce vendredi une délégation d’élus locaux, départementaux et régionaux. “Un plan d’actions” a été approuvé, rappelle Christian Mougenot, de la CFDT. Une manifestation est programmée ce mercredi 5 mai, à 12 h 30. “Il faut que la population vienne”, insiste Laurent Santoire, de la CGT, qui rappelle qu’un blocus de ce type, avec des cadres, des ingénieurs ou des techniciens, ce n’est pas tous les jours. Une lettre ouverte sera aussi publiée dans un grand quotidien, pour “remettre ces questions sur le devant de la scène”, insiste le délégué CGT. Ian Boucard, député Les Républicains, doit rédiger une question au Gouvernement. “Le blocus est maintenu jusqu’à mercredi”, assure Laurent Santoire. L’intersyndicale attend que la direction “revienne à la raison” et ne compte pas “lui courir après”.

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts