Le Trois –

PUB

Belfort : les salariés d’Alstom réclament plus d’augmentation

Entre 150 et 200 personnes se sont rassemblées devant Alstom ce mardi 7 février contre la réforme des retraites et pour une augmentation (©Le Trois – Thibault Quartier).
Entre 150 et 200 personnes ont bloqué l’entrée du site Alstom, à Belfort, au Trois-Chênes, ce mardi matin. Elles manifestent contre la réforme des retraites, mais aussi pour exprimer leur mécontentement quant aux propositions de la direction pour les revalorisations salariales.

mis à jour le 7 février à 16h12

« On est attaqué de tous les côtés ! » Eddy Cardot, leader syndical de la CGT à Alstom transport, à Belfort, à le peps des grandes journées de mobilisation. En ce mardi 7 février 2023, l’intersyndicale nationale composée de la CGT, la CFE-CGC, la CFDT et FO (non présent à Belfort)  Belfort a appelé à la grève. À Belfort, les syndicats ont bloqué l’entrée des Trois-Chênes du site Alstom, situé le long des rails. La direction avait anticipé ; le grand portail était fermé et les conteneurs de bois avaient été vidés auparavant relate le délégué syndical.

Les syndicats sont remontés contre les premières propositions de la direction dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (lire notre article) ; le premier round a eu lieu jeudi et le second est programmé ce mercredi matin. « Elles n’ont de négociation que le nom », déplore André Fages, de la CFE-CGC. Les 4 % d’augmentation générale pour les ouvriers et techniciens et les 2 % d’augmentation générale et 2 % d’augmentation individuelle pour les cadres et ingénieurs ne passent pas. On est loin du compte, notamment compte tenu de l’inflation et de la demande commune de tous les syndicats, d’une enveloppe de 10 % d’augmentation ; c’était une première cette démarche commune.

Surtout, les augmentations individuelles « ne récompensent que les employés les plus méritants », souffle avec sarcasme Alain Lugenbuhler, de la CFDT. Il estime qu’il y a un vraie différence entre l’esprit et le réel de la prime au mérite. « On a perdu des gens très compétents car ils n’étaient pas dans les petits papiers », regrette-t-il.

De nombreux manifestants du mouvement contre la réforme des retraites ont rejoint le piquet d’Alstom, qui organisait un barbecue solidaire devant l’usine, avant de tous se retrouver pour la retraite aux flambeaux, ce mardi 7 février à 18 h, place de l’Arsenal.

Sollicité, Alstom n’a pas souhaité réagir à la veille du second round des négociations. Jeudi dernier, elle précisait : « Les mesures présentées lors de cette première réunion témoignent de la volonté de la Direction de reconnaitre les efforts des salariés, ceci dans un contexte de forte inflation, ajoute-t-elle. Elles complètent les mesures déployées au cours de l’année 2022 notamment le versement de deux primes exceptionnelles (prime pouvoir d’achat et prime de partage de la valeur). »

Nos derniers articles

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Retrouvez les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté

Alors que la saison estivale vient d’ouvrir, Le Trois vous propose une carte interactive pour repérer tous les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté (piscines, sites naturels et surveillés de baignade).

Stellantis : l’équipe informatique de Bessoncourt inquiète de son transfert vers Sochaux

Les employés de l'équipe informatique du site Stellantis de Bessoncourt se sont rassemblés ce jeudi 20 juin. Au 1er janvier 2025, ils devront déménager à Sochaux. Un transfert qui inquiète les employés, quant à l’avenir du service informatique, au cœur d’une importante restructuration.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts