Le Trois –

PUB

Alstom vend à l’Espagnol CAF le site de Reichshoffen

Alstom vend son usine de Reichshoffen à l'Espagnol CAF (©Alstom – Frédérique Clément).

Alstom va vendre à l’entreprise espagnole CAF son usine de trains régionaux de Reichshoffen (Bas-Rhin), qui emploie 760 salariés, a annoncé mercredi le constructeur français de matériel ferroviaire.

(AFP)

Alstom va vendre à l’entreprise espagnole CAF son usine de trains régionaux de Reichshoffen (Bas-Rhin), qui emploie 760 salariés, a annoncé mercredi le constructeur français de matériel ferroviaire.

Cette cession, en contrepartie de l’acceptation par la Commission européenne de la fusion d’Alstom avec le canadien Bombardier, inclut aussi ses plateformes de trains régionaux “Coradia polyvalent” et “Talent 3”, cette dernière étant “actuellement développée à Hennigsdorf, en Allemagne”, a précisé le constructeur ferroviaire dans un communiqué commun avec CAF.

L’entreprise ibérique “se félicite de cette transaction qui lui permettra de poursuivre son développement grâce aux compétences et au savoir-faire des sites concernés”. De même source, “La clôture de la transaction est prévue entre avril et septembre 2022”. Le montant n’a en revanche pas été divulgué dans l’immédiat. CAF s’est imposé après le retrait de l’autre repreneur en lice, le tchèque Skoda Transportation, selon le quotidien Les Echos. Des négociations exclusives nouées avec Skoda n’avaient pas abouti à l’échéance du 31 juillet dernier, et un délai supplémentaire avait été accordé à Alstom par la Commission pour trouver un repreneur.

Outre Skoda et CAF, le japonais Hitachi s’était manifesté, sans donné suite. Les syndicats de Reichshoffen avaient exprimé leur préférence pour le groupe espagnol par rapport à Skoda –  homonyme mais sans lien avec la filiale automobile de Volkswagen – estimant supérieures sa “capacité technique” et son “assise commerciale”.

"Une nouvelle qui rassure les salariés"

De fait, mercredi, le porte-parole de l’intersyndicale CGT/FO/CFE-CGC de Reichshoffen, Daniel Dreger, a salué “une nouvelle qui rassure les salariés”, CAF étant en train de “gagner beaucoup de contrats et de grignoter des parts de marché (…) Ils ont une charge de travail conséquente par rapport à ce que Skoda pouvait nous amener”. “Par ailleurs, il faut savoir que Alstom ne nous laisse pas tomber, Alstom nous amène une charge de travail jusqu’à mi-2026, en ce qui concerne les études et la production industrielle”, a déclaré M. Dreger à l’AFP.

“Même après la vente, nous resterons en consortium pour la production des trains Regiolis, notamment à hydrogène, donc le site de Reichshoffen va continuer à produire les trains Regiolis, dont on attend encore certaines commandes en France”, a-t-il ajouté. Il a assorti cette satisfaction d’un bémol: “Bien sûr, il y a de l’amertume de quitter Alstom (…) c’est un groupe de 75 000 personnes, là nous allons rejoindre un groupe composé de 4 500 à 6 000 personnes en Europe”. “Tout ce que nous avions obtenu chez Alstom, il faudra batailler chez CAF pour obtenir des accords, et ça ne sera pas une mince affaire”, a également prévenu le responsable syndical.

Alstom a bouclé début 2021 l’absorption de son concurrent Bombardier Transport pour 5,5 milliards d’euros, devenant le numéro 2 mondial de la construction ferroviaire derrière le chinois CRRC mais devant l’allemand Siemens Mobility.

Nos derniers articles

Jeux olympiques : Montbéliard derrière l’escrimeuse Éva Lacheray

L’escrimeuse originaire de Montbéliard, Éva Lacheray, vient de se qualifier pour les Jeux olympiques. Et la cité des Princes est derrière elle.

Nord Franche-Comté : une unité mobile de télémédecine pour faciliter l’accès à un généraliste

Des unités mobiles de télémédecine en soins programmés sont déployées dans le nord Franche-Comté. Elles doivent faciliter l’accès à un médecin généraliste.

Ça “dé-bloch” complètement à Pays de Montbéliard Agglomération !

L’élection comme député de Matthieu Bloch, avec l’étiquette LR-RN, crée des remous au sein de Pays de Montbéliard Agglomération. Les silences de l’exécutif suscitent l’exaspération, alors que des élus, de droite comme de gauche, indiquent qu’ils ne veulent pas collaborer avec le nouveau parlementaire.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts