Le Trois –

PUB

Alstom annonce la suppression de 1500 emplois dans le monde

10% des fonctions commerciales et administratives doivent être supprimées.
Un ouvrier d'Alstom Transport, à Belfort, lors d'un piquet de grève. | ©Le Trois – Thibault Quartier
Deuxième constructeur ferroviaire mondial, Alstom veut réduire sa dette de 2 milliards d’euros d’ici mars 2025, à travers des réductions d’effectifs, d’éventuelles cessions ou une augmentation de capital.

(AFP)

Alstom, plombé par des difficultés commerciales et financières, a annoncé ce mercredi 15 novembre un plan de réduction des coûts avec la suppression notamment de 1500 emplois soit 10% des fonctions commerciales et administratives. Le groupe ferroviaire se donne pour objectif une réduction de sa dette de 2 milliards d’euros d’ici mars 2025, via un programme de cession d’actifs et éventuellement, “en fonction des conditions de marché”, une augmentation de capital, selon un communiqué.
Le deuxième constructeur ferroviaire mondial traverse une crise depuis l’annonce le 4 octobre aux investisseurs d’une consommation excessive de trésorerie. Son flux de trésorerie libre a plongé dans le rouge lors du premier semestre 2023/2024 de son exercice décalé à -1,1 milliard d’euros. Le lendemain, l’action plongeait de plus de 37% et n’a pas remonté la pente depuis. Ce problème de trésorerie au premier semestre “constitue un appel clair au changement”, a insisté le PDG du groupe Henri Poupart-Lafarge cité dans le communiqué de résultats. “Bien que la demande reste à un niveau soutenu, malgré une certaine volatilité, notre performance commerciale a été faible”, a-t-il ajouté, notamment en raison du retard pris dans la finalisation du programme Aventra, 443 trains destinés au Royaume-Uni et hérités du portefeuille de Bombardier Transport racheté début 2021, et un versement d’acomptes plus faible que prévu.

Le plan d’action prévoit donc des cessions d’actifs pour un montant compris entre 500 millions et 1 milliard d’euros ou encore une amélioration de la performance opérationnelle avec la réduction des délais de livraison. Le groupe veut aussi se positionner sur des prises de commande de qualité où la marge potentielle est plus importante.
La restructuration touche aussi le sommet du groupe puisqu’il a été décidé de dissocier les fonctions de président du conseil d’administration de celui de directeur général à partir de juillet 2024. Henri Poupart-Lafarge, PDG depuis février 2016, ne restera plus que directeur général. L’ancien directeur général de Safran Philippe Petitcolin doit être nommé président du conseil d’administration. Au premier semestre de son exercice décalé 2023/2024, Alstom a présenté un chiffre d’affaires en légère hausse de 4,9% à 8,4 milliards d’euros et un résultat net part du groupe tout juste dans le vert à 1 million d’euros (contre une perte nette de 21 millions d’euros un an plus tôt). Il espère améliorer son flux de trésorerie libre au deuxième semestre pour le ramener à entre -500 et -750 millions d’euros sur la totalité de l’exercice.

Nos derniers articles

Le nord Franche-Comté placé en vigilance orange aux orages ce lundi

Vingt-deux départements du Centre-Est et du Nord-Est de la France sont placés en vigilance orange "orages" pour la journée de lundi, selon Météo-France, dont le Doubs, le Territoire de Belfort et la Haute-Saône.

Jeux olympiques : Montbéliard derrière l’escrimeuse Éva Lacheray

L’escrimeuse originaire de Montbéliard, Éva Lacheray, vient de se qualifier pour les Jeux olympiques. Et la cité des Princes est derrière elle.

Nord Franche-Comté : une unité mobile de télémédecine pour faciliter l’accès à un généraliste

Des unités mobiles de télémédecine en soins programmés sont déployées dans le nord Franche-Comté. Elles doivent faciliter l’accès à un médecin généraliste.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts