Le Trois –

PUB

En janvier, la part de marché des voitures électriques chute en Europe

La Peugeot 208 électrique. | ©Stellantis
La part de marché des voitures électriques est revenue à moins de 11% du marché européen au mois de janvier, après avoir atteint 18,5% en décembre 2023, selon les chiffres publiés mardi par l'Association des constructeurs européens.

(AFP)

92 741 voitures électriques se sont vendues en janvier dans l’Union européenne, ce qui représente tout de même une augmentation de 28,9% sur un an. Cela équivaut à une part de marché de 10,9 % en janvier, contre 9,5 % il y a un an.
Mécaniquement, les motorisations diesel, en chute libre depuis plusieurs années, et malgré un recul de 4,9% sur un an, sont repassées devant l’électrique avec 13,4 % de part de marché en janvier. Les ventes de voitures électriques ont été fortement touchées par la suppression brutale en Allemagne du bonus environnemental pour les particuliers, qui soutenait les achats de ces véhicules encore bien plus chers que leurs équivalents thermiques.
“Ce n’était pas une bonne décision, les prises de commandes se sont arrêtées très soudainement”, a souligné chez Stellantis le directeur commercial pour l’Europe, Uwe Hochgeschurtz. “Au-delà de ça, ça ne change rien sur la montée en puissance du véhicule électrique. Il y aura toujours des hauts et des bas”, avec un horizon 100% électrique en 2035 bien défini, a-t-il souligné en marge d’une conférence de presse.
Il a dit s’attendre à une remontée des commandes d’électriques au deuxième trimestre. La part des voitures hybrides (essence et diesel) a légèrement reculé à 28,8% du marché, derrière l’essence et ses 35,2%. Toutes motorisations confondues, le marché européen est resté à un niveau très bas avec 851.690 ventes (+12,1% par rapport à un mois de janvier 2023 déjà très bas, ralenti par les pénuries de puces électroniques et les problèmes logistiques).
Les principaux marchés comme l’Allemagne, l’Italie, la France ou l’Espagne ont connu de fortes hausses en trompe-l’oeil, du fait d’un janvier 2023 faible. Le numéro 2 européen Stellantis a vu sa part de marché remonter fortement à 19,1%, porté par un rebond de Peugeot, Opel et Citroën, alors qu’il avait terminé 2023 en baisse, avec 17,8% du marché.
“Ce qui a vraiment changé, c’est qu’on est revenu à une situation normale dans la logistique et sur les délais de livraison”, a commenté Uwe Hochgeschurtz. “Peut-être qu’on a été un peu plus touchés” que la concurrence en 2023, a-t-il indiqué. Le leader Volkswagen a reculé légèrement à 25,9% de part de marché. Le numéro 3 Renault-Dacia est lui en baisse (-2,9% sur un an), avec 10,1% de part de marché.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts