Stellantis : Christophe Montavon, directeur de l’usine de Sochaux

Christophe Montavon est le nouveau directeur du site Stellantis de Sochaux.

Christophe Montavon est arrivé il y a un an à Sochaux, comme responsable de la production. Âgé de 47 ans, il est nommé directeur du site Stellantis de Sochaux. « En prenant désormais la direction du site, il devra mener à terme le projet de transformation Sochaux 2022, puis le lancement d’un nouveau véhicule », indique Stellantis dans un communiqué de presse. « À Sochaux, j’ai pu m’appuyer depuis un an sur une équipe de direction soudée, et sur le professionnalisme des salariés qui ont compris que la performance du site était la clé de son activité, commente Christophe Montavon, cité dans le communiqué de presse. Nous avons de très beaux projets devant nous, pour que notre site demeure le site le plus performant du groupe dans la fabrication des véhicules Upper. » Christophe Montavon remplace Stéphane Dubs, qui prend des fonctions au sein de la direction Europe Élargie. Il est nommé responsable du Cluster Upper, qui regroupe les sites produisant des véhicules du segment supérieur des ex-périmètres PSA et FCA, soit les huit sites de : Rüsselsheim et Eisenach en Allemagne ; Cassino, Melfi et Pomigliano en Italie ; Mulhouse, Rennes et Sochaux en France.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal