Sochaux : la séance supplémentaire de samedi annulée à Sochaux

La séance du 20 mars est annulées à l'usine Stellantis de Sochaux.

La semaine a été rude à l’usine Stellantis de Sochaux. La pénurie de micro-conducteurs se fait de plus en plus sentir dans le nord Franche-Comté. Lundi, la ligne de production de la 308 était à l’arrêt. Mardi, ce sont trois équipes sur quatre qui n’ont pas travaillé. Ce sont 8 séances de travail qui ont été annulées en 8 jours. Ce mercredi, le syndicat Force ouvrière confirme que la séance supplémentaire de travail, programmée ce samedi sur le système 2, la ligne de production fabriquant les Peugeot 3008, 5008 et Opel Grandland X, est déprogrammée. « S’il n’y a pas de pièces en semaine, on ne travaille pas le samedi », note notamment le syndicat. L’usine est confrontée à un difficile stop & go continuel, prise dans un étau entre une demande forte de ses véhicules, expliquant la programmation de séances supplémentaires, et une pénurie de micro-conducteurs, qui impliquent de gérer au jours le jour le stock et donc le maintien des séances de travail.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Saturée, l’usine Stellantis de Sochaux stocke ses véhicules sur l’aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans

Confrontée à d’importants problèmes logistiques dans l’expédition de ses véhicules, l’usine Stellantis de Sochaux (Doubs) stocke une partie de ses Lire l’article

Stellantis : les parkings d’expédition saturés à cause de problèmes logistiques

Stellantis est confronté à des problèmes logistiques d’envergure, limitant l’expédition des véhicules depuis leurs usines confirme le constructeur automobile. À Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal