[L’été du vélo #2] Les biclous oubliés ressortent massivement des caves

PLusieurs centaines de milliers de vieux vélos ont été remis en état

Le « coup de pouce vélo » a mis en lumière l’activité du Maillon Solidaire, atelier participatif de réparation de vélos installé au pôle Bartholdi à Belfort.

Pour favoriser la pratique du vélo, considéré comme « un geste barrière à lui tout seul », le ministère de l’environnement finance à hauteur de 50€ la remise en état d’un vieux vélo. Succès massif, tant chez les vélociste que dans les ateliers solidaires qui ont joué le jeu.

« On n’est pas mécontents de se reposer un peu ». Samedi 1er août, autour d’un barbecue, les bénévoles du Maillon Solidaire fêtent le début de leurs vacances. Depuis la sortie du confinement le 11 mai, l’atelier a tourné à plein régime, et même un peu plus. Après la pause, l’activité reprendra le 1er septembre.

« Lorsque le gouvernement, la FUB (fédération des usagers de la bicyclette) et l’Heureux Cyclage (fédération d’ateliers associatifs) ont annoncé le lancement du coup de pouce vélo, nous y avons vu une action qui s’inscrit complètement dans la raison d’être de notre association. Nous avons aussitôt décidé d’y adhérer », explique le secrétaire de l’association. Dès le 11 mai, mesures de sécurité sanitaire dûment mises en place, l’atelier accueille les cyclistes belfortains qui souhaitent bénéficier de la mesure. Succès immédiat. A raison de deux demi-journées d’ouverture par semaine, l’atelier a remis en état plus de 120 vélos.

0
vélos ont bénéficié du coup de pouce en France entre le 11 mai et le 10 juillet. Dont 120 au Maillon Solidaire

Sans débourser un euro

« Ici, les gens réparent eux-mêmes leur vélo, avec l’aide des bénévoles », précise le président Michel Bardot. « Du coup, comme nous ne facturons pas de main d’œuvre, dans la plupart des cas 50€ suffisent largement à remettre le vélo en état. » De fait, à une exception près, les cyclistes sont repartis avec un vélo en état sans débourser un euro.

"Les gens repartent heureux sur un vélo qu'ils croyaient bon pour la déchetterie"

« Pour nous, l’opération est extrêmement positive », se réjouit Laurent, un bénévole qui passe ses samedi matin à retaper les vélos des autres. « Il n’y a jamais eu autant de brassage dans l’atelier. Des gens qui découvrent notre association, qui sont sympas, qui repartent heureux avec un vélo qu’ils croyaient bon à jeter et qui finalement leur servira encore longtemps, c’est génial. Et puis c’est un vivier de nouveaux adhérents. »

Un seul regret donc pour les bénévoles du Maillon : « Compte tenu des mesures de distanciation nous sommes obligés de travailler sur rendez-vous. Et vu le succès du coup de pouce, tous les créneaux sont pris jusqu’à fin septembre. Du coup, nous ne prenons plus de nouveau rendez-vous, nous sommes contraints de demander aux gens de nous rappeler fin septembre. » La subvention gouvernementale est disponible jusqu’au 31 décembre. Nul doute que les bénévoles de l’atelier du vélo ont intérêt à bien profiter de leurs vacances : ils auront de quoi faire à la rentrée.

  • Troisième étape ce mardi : avec le Chaussidou, une innovation vélo à Béthoncourt.

Au Maillon Solidaire "le mécano c'est toi"

Le Maillon Solidaire s’est créé à Belfort en 2011, sous l’impulsion de Michel Bardot, facteur retraité et cycliste impénitent. Le principe de l’atelier solidaire est simple : après règlement d’une cotisation annuelle modeste, l’adhérent a accès à un atelier où il pourra entretenir et réparer lui-même son vélo, avec l’aide des bénévoles. Un excellent moyen de réduire la facture tout en se formant pour devenir autonome. Logée par la mairie de Belfort dans les locaux de l’ancien collège Bartholdi, l’association bénéficie d’un atelier digne d’un professionnels. Les adhérents ont aussi accès à un stock de pièces d’occasion ou de pièces neuves revendues à prix coutant.

Le Maillon Solidaire, 10 rue de Londres à Belfort. Tel : ‭07 83 84 34 52‬.  www.lemaillonsolidaire.fr

"En 10 jours, les partenaires de la FUB ont développé un système parfaitement efficace. La procédure prend environ deux minutes par vélo et nous sommes payés en trois jours."
Pascal
Secrétaire de l'association

Les mots des pistes cyclables

  • Piste cyclable : c’est une voie de circulation réservée aux cyclistes, séparée physiquement de la chaussée, par exemple par un terre-plein
  • Bande cyclable : c’est une voie de circulation réservée aux cyclistes, contiguë à la route et séparée par un marquage au sol spécifique
  • Chaussée à voie centrale banalisée (Chaussidou) : aménagement comprenant trois voies de circulation, dont notamment deux bandes cyclables qui entourent une voie centrale de circulation. C’est un espace de voirie partagée
  • Voie verte : « voies de communication autonomes réservées aux déplacements non motorisés, développées dans un souci d’aménagement intégré valorisant l’environnement et la qualité de vie […] pour garantir une utilisation conviviale et sécurisée à tous les usagers de toute capacité», indique la déclaration de Lille, en 2000. La voie verte dispose d’un panneau de circulation propre, carré, sur fond bleu, avec une bande verte qui le traverse et sur laquelle évoluent un cycliste et un piéton. Elle dispose d’un revêtement bitume
  • Eurovélo6 : Eurovélo renvoie un réseau de 16 itinéraires cyclables, à travers l’Europe, de 90 000 km. L’Eurovélo 6 relie la mer Noire, en Roumanie, à l’océan Atlantique (à Saint-Brévin-les-Pins), en France. Elle est mesure 3 653 km et relie notamment Saint-Louis, Mulhouse, Montbéliard, Besançon…
Ceci vous intéressera aussi
[L’été du vélo #3] Avec la Chaussidou, Bethoncourt innove
La mairie de Bethoncourt innove en testant un nouvel aménagement cyclable, le Chaussidou.

3e étape de notre série estivale sur les vélos. La mairie de Bethoncourt est la première commune du nord Franche-Comté Lire l'article

[L’été du vélo #5] Les pistes cyclables du pays de Montbéliard sur Google Street View
Les pistes cyclables du pays de Montbéliard visibles sur Google Street View

5e étape de notre périple de l'été du vélo. Le pays de Montbéliard compte près de 150 kilomètres d’itinéraires cyclables. Lire l'article

[L’été du vélo #7] Un challenge pour aller au boulot à vélo
L'association Vélocité du pays de Montbéliard organise la 4e édition du challenge Au boulot en vélo.

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l'article

[L’été du vélo #4] Héricourt veut relier Belfort et Montbéliard
La coulée verte s'arrête comme le canal à l'entrée de Chalonvillars

4e étape de notre périple. Héricourt, en Haute-Saône, veut se connecter à Belfort et Montbéliard par voies cyclables. C’est en Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut