Rougeot énergie parraine les formations hydrogène de l’université de Franche-Comté

Rougeot énergie s'investit dans la formation hydrogène de l'université de Franche-Comté.

L’université de Franche-Comté et Rougeot énergie viennent de signer une convention de partenariat, « visant à renforcer leur collaboration en matière de formation et de recrutement des étudiants du cursus master en ingénierie spécialisé en hydrogène-énergie et efficacité́ énergétique », informe l’industriel dans un communiqué de presse commun avec l’université de Franche-Comté. L’industriel parrainera les promotions 2019 et 2020 du cursus master en ingénierie spécialisé en hydrogène-énergie et efficacité énergétique (CMI H3E), créé en 2013. « Ce diplôme forme en cinq ans, des ingénieurs de pointe, en production et gestion de l’énergie avec un focus sur l’hydrogène, vecteur énergétique d’avenir. À terme, ce parcours d’excellence vise à diplômer une quinzaine d’étudiants par an », note le communiqué.

L’industriel doit ouvrir, en 2021, l’institut national du stockage hydrogène (Isthy) à l’Aéroparc de Fontaine ; un projet qui s’inscrit dans la dynamique Territoire d’innovation. C’est l’une des 29 actions retenues. « Ce projet a pour objectif de devenir le premier centre français d’homologation et de requalification des systèmes de stockage », précise le communiqué. « Nous nous réjouissons de pouvoir travailler avec l’Université́ de Franche-Comté́. Et ce parrainage nous permet d’être en contact direct avec de nouvelles générations d’ingénieurs, et eux, d’être en prise directe avec la réalité́ de l’entreprise qui apporte sa caution aux orientations du master. C’est un moyen pour dialoguer régulièrement, construire des actions, activités et évènements », apprécie Christophe Rougeot, p-dg du Groupe Rougeot, dont dépend Rougeot énergie. En qualité de parrain, Rougeot énergie soutiendra la formation à hauteur de 10 000 euros par année, soit 50 000 euros, permettant d’investir en nouveau matériel notamment

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin
Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut