GE : le député Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet financier

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé dans un communiqué du Parti communiste qu’il allait saisir le parquet national financier, « au sujet des soupçons d’optimisation et fraudes fiscales pratiquées par les filiales de GE avec celle basée en Suisse ». Le député du Nord estime également que « l’État dispose de leviers importants » pour contrer la politique de l’industriel américain. Il évoque des amendes extrêmement fortes « pour non-respect des engagements pris. Il peut également décider, avec d’autres acteurs de la filière tels Alstom, de reprendre l’activité à GE ». Puis de déclarer : « Il en va de la préservation d’une filière industrielle stratégique pour la transition écologique et pour la souveraineté nationale, car c’est à terme toute l’activité turbine à gaz française qui est menacée de délocalisation. » L’intersyndicale prépare actuellement une mise en demeure de l’État, qui devrait être adressée très prochainement, apprend-t-on de sources proches du dossier. Elle est en cours de finalisation. Les collectivités locales devraient ensuite la signer. La création du collectif est toujours envisagée. Une étude du périmètre juridique est à l’œuvre.

Défilement vers le haut