General Electric : « Tourner la page à Belfort », dit Christophe Grudler

Christophe Grudler salue le plan de soutien à l’aéronautique

General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, dans l’entité Steam Power (nucléaire et charbon). Près de 300 postes sont menacés, dont 240 à Belfort confirment des sources concordantes que nous citions ce jeudi midi. « Après le Gaz, l’Hydraulique, voilà maintenant 240 suppressions d’emplois annoncées dans la division Steam Power de General Electric à Belfort », regrette Christophe Grudler, député européen MoDem. « Le démantèlement progressif de l’usine de Belfort par General Electric (GE) se poursuit, comme on pouvait malheureusement s’y attendre. Ce n’est donc pas une surprise. Il faut travailler en urgence pour tourner la page GE à Belfort, comme je le répète depuis de longs mois », poursuit-il. Il appelle le rachat de la division nucléaire de General Electric par EDF, pour une « reconquête industrielle ».

Ceci vous intéressera aussi
La pive, cette monnaie locale qui se développe dans le Territoire de Belfort

Redonner du sens à l’économie. Promouvoir une économie locale et circulaire. C’est le but de la pive, une monnaie locale Lire l’article

338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

Belfort : des températures de 3,45 °C au-dessus des normales à l’été 2022

Le comité interdépartemental de la ressource en eau du bassin de l’Allan a tiré le bilan de la sécheresse de Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal