General Electric : l’intersyndicale reçue à l’Assemblée nationale

L’intersyndicale de l’entité turbines à gaz de General Electric est reçue par plusieurs groupes parlementaires ce mardi 16 et ce mercredi 17 juillet, à l’Assemblée nationale. L’intersyndicale est composée de 6 représentants, deux de Sud Industrie, deux de la CGT et deux de la CFE-CGC. Ils sont reçus par des élus de gauche (France insoumise, Parti socialiste et Génération.s), par la République en marche, puis par le Parti communiste, le MoDem et le parti Les Républicains.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric à la recherche du temps perdu [analyse]
Le flou entoure le projet de délocalisation de

Le projet de délocaliser 40 000 heures, principalement vers l’Arabie saoudite et les États-Unis, agite le site belfortain de l’entité turbines Lire l'article

General Electric : un futur industriel se dessine à Belfort
Huit axes industriels sont retenus dans les orientations stratégiques du site de Belfort de General Electric

L’espoir est là. Huit des dix pistes du projet industriel de l’entité turbines à gaz de General Electric intègrent les Lire l'article

General Electric : les élus mettent la pression au Gouvernement
Les élus belfortains sont inquiets de la situation à General Electric, à Belfort.

Après Marie-Guite Dufay auprès du président de la République, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, les trois parlementaires belfortains, le maire Lire l'article

« General Electric ne respecte pas les accords »
Un accord a été signé pour éviter la délocalisation d'heure de travail à General Electric à Belfort.

Des représentants du personnel de l’entité turbines à gaz de General Electric étaient au ministère de l’Économie, ce vendredi, pour Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut