General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, dans l’entité Steam Power (nucléaire et charbon). Près de 300 postes sont menacés, dont 240 à Belfort confirment des sources concordantes que nous citions ce jeudi midi. « La triste saga de General Electric se poursuit avec l’annonce aujourd’hui de nouvelles suppressions de poste en France au sein de l’entité Steam Power », déplore Cédric Perrin (LR), sénateur du Territoire de Belfort. « Le groupe américain continue de démanteler, branche après branche, notre savoir-faire et n’a cure de ses engagements auprès de l’État », critique-t-il. On est loin des 1000 emplois qui devaient être créés en 2015, lors du rachat de la branche énergie d’Alstom. « Cette mascarade a assez duré et il est temps que le Gouvernement prenne ses responsabilités et se fasse respecter en exigeant de la direction le respect de ses promesses ! tance-t-il. Il en va de la survie de notre souveraineté énergétique et industrielle et de la sauvegarde de nos emplois qui ne sont pas une variable d’ajustement des caprices de la direction de General Electric. »

Ceci vous intéressera aussi
Alain Fousseret, l’écologie en partage

C’est un pionnier de l’écologie politique qui s’en est allé subitement. Alain Fousseret, ancien vice-président du conseil régional Franche-Comté, est Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal