GE : l’intersyndicale rencontre Nicolas Sarkozy vendredi à Belfort

L’intersyndicale CFE-CGC – CGT – Sud Industrie de GE EPF, l’entité turbines à gaz de General Electric menacée par un plan social, doit rencontrer Nicolas Sarkozy ce vendredi 14 juin à 14 h, en mairie de Belfort. Nicolas Sarkozy, président de la République de 2007 à 2012, vient à la cité du Lion pour inaugurer la rue Simone-Veil, située à proximité de la maison de quartier des Forges. Sa venue est consécutive à une invitation de Damien Meslot, le maire de Belfort. Il doit rester toute la journée pour notamment visiter la terrasse du Lion de Belfort, fraîchement nettoyé, et le musée d’art moderne – Donation Maurice Jardot. L’intersyndicale profite de son escapade belfortaine pour solliciter un nouveau soutien dans sa démarche de contrer la mise en route du plan social.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : un nouvel espace au commissariat pour « garantir la dignité » des victimes de violences
Le commissariat de police de Belfort a aménagé un nouvel espace pour accueillir les victimes de violences graves, notamment les femmes, particulièrement touchées par les violences conjugales.

Le commissariat de police de Belfort a aménagé un nouvel espace pour accueillir les victimes de violences graves, notamment les Lire l'article

Belfort : six mois avec sursis pour avoir menacé de mort le préfet
Tribunal de Belfort / palais justice / tribunal judiciaire

Une restauratrice a été condamnée à six mois de prison avec sursis pour avoir menacé de mort le préfet du Lire l'article

Belfort : deux jours de stationnement gratuit pour soutenir les commerces
Le stationnement sera gratuit à Belfort le samedi 28 novembre et à l’occasion du 1er jour du Black Friday indique la mairie de Belfort dans un communiqué de presse.

Le stationnement sera gratuit à Belfort ce samedi 28 novembre. | ©Le Trois – Thibault Quartier Le stationnement sera gratuit à Belfort Lire l'article

General Electric : 300 suppressions de postes chez Steam Power en France, dont 240 à Belfort
GE - 300 suppressions de poste dans la branche steam/charbon

General Electric prévoit la suppression de 300 postes en France dans son entité steam/charbon, apprend-t-on de sources concordantes. Belfort serait Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut