Le Trois –

PUB

Eva Joly appelle à « une prise de conscience » pour lutter contre l’évasion fiscale

Eva Joly, en juin 2021, lorsque Sud Industrie et la CFE-CGC portait plainte contre General Electric pour fraude fiscale. | ©Le Trois – archives
Décryptage
Éva Joly, figure internationale de la lutte contre l’évasion fiscale, est à Belfort ce mercredi pour participer à une table ronde intitulée « Évasion fiscale et combat syndical », organisée par la CFE-CGC et le collectif Reconstruire. La juriste suit le dossier porté par la CFE-CGC et Sud contre les pratiques de fraudes fiscales de General Electric turbines à gaz, instruit actuellement par le Parquet national financier. Le documentaire Tax wars sera présenté en avant-première à cette occasion.

Les financements occultes du Parti socialiste. L’affaire ELF. Clearstream. Les frégates de Taïwan. L’affaire Cahuzac. Les époux Balkany. Ces affaires de corruption ont un point commun : leur juge d’instruction, Renaud Van Ruymbeke. La magistrat à l’iconique moustache s’est éteint le 10 mai, à l’âge de 71 ans. « Il incarnait l’image du juge d’instruction indépendant et courageux, et laissera une empreinte indélébile dans l’histoire judiciaire de notre pays », avait réagi sur X (ex Twitter), Rémy Heitz, procureur général près la Cour de cassation.

Près de deux décennies après ces procès anti-corruption, un mouvement similaire de contestation naît contre l’évasion fiscale. « Cela ressemble beaucoup », convient la magistrate Éva Joly, qui est à Belfort ce mercredi soir (lire ci-dessous), pour participer à une table ronde autour de l’évasion fiscale et du combat syndical et à la projection, en avant-première, de Tax Wars. Le documentaire suit des experts militants « pour la taxation des profits des multinationales », indique la production. Éva Joly, avec notamment Thomas Piketty ou encore Joseph Stiglitz, est membre de la commission indépendante pour la réforme de la fiscalité internationale des entreprises (Icrict).

Eva Joly a instruit, également, l’affaire Elf. Elle a été députée européenne (2009-2019) et candidate à l’élection présidentielle pour Europe Écologie – Les Verts, en 2012. Elle exerce comme avocate, au barreau de Paris. Elle défend notamment les syndicats de l’entité de turbines à gaz de General Electric, qui ont déposé une plainte auprès du Parquet national financier (PNF) pour évasion fiscale (lire nos articles). Comme la corruption en son temps, l’évasion fiscale est considérée comme « normale ». Ne parle-t-on par d’optimisation fiscale ? Elle appelle à « une prise de conscience » sur cette question.

L’évasion fiscale est estimée en France entre 80 et 100 milliards d’euros, par an. Et à l’échelle européenne, « on parle de 1 000 milliards d’euros », indique Éva Joly. C’est de l’argent qui fait « défaut » au budget des État et ce sont autant d’investissement « extrêmement nécessaires qu’on ne peut pas », notamment autour de la transition écologique. « Dans ce contexte, c’est particulièrement scandaleux », s’indigne la magistrate. Dans le cadre de l’entreprise, cette évasion fiscale peut justifier des résultats négatifs et limiter les investissements, encourager des plans sociaux ou réduire les primes de résultat des salariés.

Le rôle "central" des syndicats

Aujourd’hui, il y a des avancées. En 2021, 140 pays ont adopté un accord entré en vigueur dans l’Union européenne le 1er janvier 2024 : les bénéfices des entreprises doivent être taxés à hauteur de 15 % minimum, quel que soit le lieu où elles déclarent leurs profits. C’est une réalité qui crée de l’espoir. Et invite à s’engager. « Nous revenons de loin », valide Éva Joly. En 2015, l’organisation de coopération et de développement économique a aussi édité les règles BEPS, pour limiter l’érosion de la base d’imposition et le transfert des bénéfices.

Dans cet espoir, certains disposent d’un pouvoir important : les syndicats. « Leur place est centrale », souligne Maximilien Malbête, micro-économiste, consultant et spécialiste en prix de transfert, ces transactions intra-groupes qui peuvent justement permettre de se soustraire à l’impôt, en déplaçant notamment les bénéfices. « Ce sont les seuls capables de tirer la sonnette d’alarme », acquiesce Séverine Picard, coordinatrice du réseau syndical international pour la justice fiscale, également présente ce mercredi soir. Les syndicats ont accès aux documents, lors de différentes consultations obligatoires des partenaires sociaux chaque année. La CFE-CGC doit justement mettre en place une formation pour permettre « la prise de conscience », explique Philippe Petitcolin, secrétaire du comité social et économique (CSE) de l’entité turbines à gaz de General Electric à Belfort, figure du combat contre la fraude fiscale du géant américain (lire nos articles). Le premier module vise à donner les moyens de « détecter les signaux faibles ». La deuxième étape vise à donner le modus operandi pour « démontrer la fraude ». La prise de conscience doit aussi permettre de limiter « la naïveté des élus », qui accordent beaucoup de cadeaux fiscaux dénoncent les intervenants, sans aucun suivi sur les retombées pour les salariés.

Aujourd’hui, les exemples similaires à celui de General Electric sont trop rares. « Il faut un alignement des planètes pour porter plainte », convient Éva Joly. Les procédures sont extrêmement longues, comme en témoigne celle de General Electric, engagée il y a deux ans. Mais ce parcours ne se fera pas sans volonté syndicale. Et c’est tout l’objet de la soirée proposée par le collectif reconstruire et le syndicat de la métallurgie Franche-Comté CFE-CGC. Une soirée qu’il est aussi possible de suivre en direct.

Mercredi 22 mai, théâtre Louis-Jouvet, dès 17 h, pour assister à la table ronde « Évasion fiscale et combat syndical ». Gratuit, sur inscription. https://www.helloasso.com/associations/cinemas-d-aujourd-hui/evenements/tax-wars-rencontre-et-film | projection du documentaire à 21 h.

Conférence à suivre en direct sur letrois.info : https://www.youtube.com/watch?v=Cn11Wis7QLk

Nos derniers articles

Revivez le passage de la flamme olympique à Montbéliard

La flamme olympique a traversé Montbéliard ce mardi 25 juin. Portée par 25 personnes, elle a cheminé durant 1h10 dans la cité des Princes avant de poursuivre vers Baume-les-Dames.

Le FC Sochaux classé meilleur centre de formation de national

La fédération française de football a dévoilé le 21 juin le classement annuel des centres de formation. Le FC Sochaux-Montbéliard domine le classement de national.

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts