Le Trois –

PUB

Arabelle, la fée électricité

La turbine à vapeur Arabelle, dans un atelier de Belfort. | ©Arabelle solutions
Portrait
La turbine à vapeur est une clé de voûte d’une centrale nucléaire. Elle compose, avec l’alternateur, l’îlot conventionnel. Ce sont ces équipements qui permettent de transformer la chaleur, issue du réacteur, en électricité, vendue ensuite par l’exploitant. C’est à Belfort que le savoir-faire de la turbine Arabelle, la plus puissante du monde, se déploie depuis plusieurs décennies. Elle revient sous pavillon français. Arabelle solutions, l'entreprise, est une filiale à 100% d'EDF. Portrait-robot.

La taille d’un A380

Le bâtiment mesure plusieurs dizaines de mètres de haut, avenue de la Découverte, à Belfort, au cœur du Techn’Hom. C’est dans l’historique pôle industriel de la cité du Lion qu’est assemblée la turbine à vapeur Arabelle, qui revient sous pavillon français depuis son rachat par EDF, ce vendredi 31 mai (lire notre article). Un fleuron industriel. L’ensemble du système, qui comprend les différents étages de la turbine et son alternateur, est comparable à la taille d’un avion Airbus A380, le plus grand aéronef de l’avionneur européen, soit plus de 70 mètres. Le diamètre de son rotor basse pression mesure 8 mètres pour le modèle installé en Angleterre, dans la centrale d’Hinkley Point, en cours de construction dans le sud-ouest du pays.

Alstom RAteau BELfort LE Bourget

La turbine à vapeur Arabelle tire son nom d’un acronyme, Alstom RAteau BELfort LE Bourget ; un établissement du Bourget d’Alstom a aussi travaillé sur la turbine avant que les activités soient rapatriées à Belfort mais l’héritage est conservé dans le nom. Auguste Rateau (1863-1930) est un ingénieur, industriel et « père » de la turbine à action, dont la turbine Arabelle tire certaines de ses caractéristiques. La turbine est principalement fabriquée à Belfort, d’où l’évocation de la cité du Lion. La société Rateau a été intégrée à Alstom en 1976. Ses locaux de La Courneuve, rue Rateau, sont toujours intégrés à la société qui fabrique la turbine Arabelle, dont l’entité juridique est aujourd’hui Arabelle solutions. Son développement a débuté à la fin des années 1970. Elle équipe les centrales françaises depuis le palier N4 (à Chooz, dans les Ardennes, et Civaux dans la Vienne), dont l’exploitation commerciale a débuté au début des années 2000 ; elle équipe aussi l’EPR de Flamanville (Manche). C’est Arabelle qui a, également, été plébiscitée par les Anglais et les Chinois pour les centrales nucléaires d’Hinkley Point et de Taishan.

Fiabilité de 99,96 %

La turbine à vapeur transforme l’énergie thermique, générée par la fission nucléaire, en énergie mécanique, par le passage de la vapeur dans les différents étages de la turbine, actionnant ainsi l’équipement. Celui-ci engage un alternateur, qui produit alors de l’énergie électrique, sur un schéma similaire à celui d’une dynamo de vélo. « Pour les centrales nucléaires de grande puissance, elle est la meilleure turbine à vapeur du monde », confie un spécialiste. La turbine à vapeur Arabelle tourne à demi-vitesse. On enregistre 1 500 tours à la minute. Cette demi-vitesse améliore l’efficacité́ de l’équipement, en limitant notamment la corrosion et en augmentant son rendement, qui est 2 % plus élevé́ que celui de ses concurrentes. Elle déploie une puissance d’1,7 GW. Et revendique une fiabilité́ de 99,96 %. Toutes ces caractéristiques font d’Arabelle un équipement stratégique pour la souveraineté́ énergétique française.

Nos derniers articles

Revivez le passage de la flamme olympique à Montbéliard

La flamme olympique a traversé Montbéliard ce mardi 25 juin. Portée par 25 personnes, elle a cheminé durant 1h10 dans la cité des Princes avant de poursuivre vers Baume-les-Dames.

Le FC Sochaux classé meilleur centre de formation de national

La fédération française de football a dévoilé le 21 juin le classement annuel des centres de formation. Le FC Sochaux-Montbéliard domine le classement de national.

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts