Le Trois –

Eurockéennes : trois questions autour du « but lucratif »

Le financement par les Eurocks d’un partie du dispositif de sécurité pourrait avoir, selon Jean-Paul Roland, directeur du festival, des répercussions sur les aides, notamment le mécénat. La question tourne autour de la notion de but lucratif ou non. Éclairage avec Philippe Bosserdet, expert comptable, président de Fiduciaire de Vinci.

La notion de “manifestation à but lucratif” existe-t-elle en fiscalité ? Si oui, comment la définir ?

Philippe Bosserdet – Pour ne pas introduire de confusion, il vaut mieux utiliser la notion de « but lucratif ou non lucratif » au niveau de la structure plutôt qu’au niveau d’une manifestation. Une association à but non lucratif peut réaliser des excédents ; il vaut d’ailleurs mieux que ce soit le cas, si elle veut assurer sa pérennité. Elle sera exonérée des impôts commerciaux pour ses manifestations (6 par an au maximum) lorsque, faisant appel à la générosité du public, elles procurent à l’association des moyens financiers lui permettant d’améliorer la réalisation des buts poursuivis. Les manifestations payantes, ouvertes au public et organisées à titre habituel par une association et qui constituent l’objet même de cet organisme sont écartées du dispositif d’exonération ; les associations dont l’objet est d’organiser un festival sont écartées du bénéfice de l’exonération.

Les Eurockéennes sont organisées par l’association Territoires de Musique. N’existe-t-il pas une confusion communément répandue quant au statut associatif et à la vocation financière des associations d’une part, des manifestations qu’elles organisent d’autre part ?

PB – Une association est dite à but non lucratif lorsque sa gestion est désintéressée ; si elle se livre à des activités concurrentielles – ce qui ne lui est pas interdit – elle doit le faire dans des conditions différentes de celles des entreprises commerciales ; elle ne doit pas non plus rendre des services à des entreprises qui en retirent un avantage concurrentiel. Une association qui remplit ces conditions de non-lucrativité échappe aux impôts commerciaux ; sinon, elle est redevable, dans les conditions de droit commun, de la TVA, de la contribution économique territoriale et de l’impôt sur les sociétés.

Le directeur des Eurockéennes craint, si la manifestation est identifiée comme étant à but lucratif, des répercussions sur le mécénat. Comment le mécénat est-il encadré ?

PB – Le mécénat est défini par l’administration fiscale comme « un soutien matériel ou financier apporté sans contrepartie directe ou indirecte de la part du bénéficiaire à une œuvre ou à une personne morale pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général. Il n’exclut pas l’association du nom de l’entreprise versante aux opérations réalisées par les organismes bénéficiaires des dons. De même, l’existence de contreparties ne remet pas en cause l’intention libérale de l’entreprise versante dès lors que le versement est manifestement disproportionné par rapport à ces contreparties ». Le mécénat se distingue du parrainage dans le cadre duquel le versement de l’entreprise correspond à la rémunération de la prestation de publicité rendue par l’organisme. Le mécénat ouvre droit à un crédit d’impôt, alors que le parrainage constitue seulement des frais généraux déductibles dans les conditions de droit commun. Je ne peux donner aucun avis sur un dossier dont je ne connais pas les pièces, mais il n’y a pas d’incompatibilité de principe entre un festival et le mécénat, dans la mesure où, précisément, les conditions relatives au mécénat sont respectées.

Nos derniers articles

À Belfort, Orange innove pour que le réseau internet soit toujours plus rapide

Orange a fêté ses 30 ans à Belfort jeudi 13 juin. L’occasion pour l’entreprise de dévoiler ses avancées technologiques, notamment sur la box internet et le déploiement de la fibre.

Air to Go, l’appli mobilité-santé pour se déplacer

Atmo Bourgogne-Franche-Comté met à disposition des utilisateurs de modes doux (marche, vélo, trottinette...) et pratiquants d’activités en plein air (randonnée, running, cyclisme...) une appli smartphone pour s’informer sur l’état de la qualité de l’air.

À Danjoutin, les habitants entre colère et indifférence après des tags antisémites

Lundi 10 juin, des tags antisémites sont apparus dans la commune de Danjoutin. Pour le moment, on en recense 5, sur des murs communaux, des banques ou encore des maisons. Si certains habitants s’indignent, d’autres ne semblent pas prendre la mesure de ces écrits.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts