Plus de 21 000 téléconsultations depuis le 19 mars dans la région

La pandémie a encouragé le développement de la télémédecine.

« Les indicateurs de suivi hospitalier de l’épidémie enregistrent ce jour 1 186 hospitalisations pour des formes graves de covid-19, dont 186 dans les services de réanimation de la région », indique l’agence régionale de santé dans son bulletin quotidien. 832 décès sont à déplorer. 2 375 personnes sont de retour à domicile. Depuis le déploiement d’une plateforme de télémédecine (depuis le 19 mars), on enregistre plus de 21 000 téléconsultations, par 834 professionnels. « Le confinement ne doit pas être synonyme de renoncement aux soins, en particulier pour les patients atteints d’une maladie chronique ou de troubles psychiatriques, les femmes enceintes et les jeunes enfants, les personnes nécessitant une intervention chirurgicale urgente et des prises en charge médicales ne pouvant être différées, comme la cancérologie », rappelle l’ARS.

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : une prime pour les étudiants infirmiers mobilisés
Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Les étudiants infirmiers auront une revalorisation de leur indemnité de stage. | ©Le Trois – archives « Les étudiants en soins infirmiers mobilisés Lire l'article

La vente des Hospices de Beaune finalement reportée
Les hospices de Beaune - Image par Falco de Pixabay

La vente devait avoir lieu ce dimanche 15 novembre 2020. Elle a été reportée d'un commun accord entre les organisateurs Lire l'article

[TRIBUNE] Chambre des métiers et de l’artisanat : « Plutôt que subir, nous agissons »

Les présidents des chambres des métiers s'expriment sur la crise sanitaire. | ©DR "Nous, Présidents de la Chambre de Métiers Lire l'article

Covid-19: la Bourgogne-Franche-Comté reste la deuxième région la plus touchée
Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Le bilan hebdomadaire de l'ARS met en évidence une décrue, mais dans un contexte qui reste très tendu dans les Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut