Plus de 21 000 téléconsultations depuis le 19 mars dans la région

La pandémie a encouragé le développement de la télémédecine.

« Les indicateurs de suivi hospitalier de l’épidémie enregistrent ce jour 1 186 hospitalisations pour des formes graves de covid-19, dont 186 dans les services de réanimation de la région », indique l’agence régionale de santé dans son bulletin quotidien. 832 décès sont à déplorer. 2 375 personnes sont de retour à domicile. Depuis le déploiement d’une plateforme de télémédecine (depuis le 19 mars), on enregistre plus de 21 000 téléconsultations, par 834 professionnels. « Le confinement ne doit pas être synonyme de renoncement aux soins, en particulier pour les patients atteints d’une maladie chronique ou de troubles psychiatriques, les femmes enceintes et les jeunes enfants, les personnes nécessitant une intervention chirurgicale urgente et des prises en charge médicales ne pouvant être différées, comme la cancérologie », rappelle l’ARS.

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="ujB" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Bourgogne-Franche-Comté : le Pass’Sport fait sa rentrée

Le dispositif Pass’Sport du Gouvernement à l’intention des familles les plus modestes est reconduit pour la saison 2022-2023. Une aide Lire l’article

Dans la région, une croissance de l’emploi atone au 2e trimestre 2022 

Le deuxième trimestre 2022 a marqué un coup d’arrêt en termes d’emploi en Bourgogne-Franche-Comté. À l’aide des études conjointes de Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal