« L’épidémie n’est pas sans conséquence sur la prise en charge des défunts », admet l’ARS

L'agence régionale de santé reconnaît que l'épidémie a des conséquences sur la mise sur la prise en charge des défunts.

459 décès pour covid-19 sont à déplorer en milieu hospitalier en Bourgogne-Franche- Comté, ce vendredi 10 avril, auxquels s’ajoutent 275 morts dans les établissements médico-sociaux. On enregistre 1 282 patients hospitalisés (contre 1 211, la veille), 290 en réanimation (contre 283 la veille) et 1 309 patients sont sortis d’hospitalisation. « Ces chiffres montrent une pression toujours forte sur le système de soins, et la stabilité́ relative observée depuis trois jours doit inciter plus que jamais à maintenir et respecter les mesures de protection générale : gestes barrière et distanciation sociale. » On est sur ce que les médecins appellent le plateau. Mais pour que la situation continue de s’améliorer, il faut poursuivre nos efforts. « L’épidémie de coronavirus n’est pas sans conséquence sur la prise en charge des défunts, reconnaît l’agence régionale de santé dans son bulletin quotidien. [Elle] s’est organisée dans le respect des consignes sanitaires et des valeurs d’éthique et d’humanité́ animant les équipes de professionnels du soin et de l’accompagnement, lorsque ces décès surviennent en établissements de santé ou en structures médico-sociales. » L’ARS rappelle que l’interdiction des visites extérieurs en Ehpad connaît des exceptions pour les proches, « dans l’accompagnement des fins de vie ». « Les ministres des cultes ont le droit de se rendre au chevet des personnes malades ou en fin de vie », note également l’ARS. « Des précautions particulières s’appliquent à la mise en bière et à la conservation des effets personnels du défunt. Ces précautions sont rappelées aux familles par les professionnels concernés. S’agissant des opérateurs funéraires de Bourgogne-Franche-Comté, ils sont équipés de masques chirurgicaux par l’ARS. »

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="83K" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
La chambre des métiers au cœur d’une farouche bataille politique

Pas forcément très visibles, les élections consulaires organisées à la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) agitent de sacrées Lire l'article

L’aire urbaine de Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle fortement exposée aux particules fines

L’Insee a analysé la qualité de l’air de la région Bourgogne-Franche-Comté. La conclusion est parlante : un quart des habitants sont Lire l'article

Covid-19 : les indicateurs repassent dans le rouge dans le Territoire de Belfort

Les indicateurs épidémiologiques de la pandémie de la covid-19 repassent dans le rouge dans le Territoire de Belfort et en Lire l'article

Covid-19 : une nouvelle accélération du virus en Bourgogne-Franche-Comté

Les données épidémiologiques continuent de se dégrader en Bourgogne-Franche-Comté et notamment dans le Territoire de Belfort. La pression sur les Lire l'article

Défilement vers le haut