Le Territoire lance un numéro vert pour mieux répondre aux demandes

Conseil départemental du Territoire de Belfort

« Afin de renforcer son engagement au service des habitants et notamment des plus fragiles en tissant encore plus de proximité en cette période délicate, le Département lancera, le mardi 14 avril, sa plateforme d’écoute et d’orientation Infos confinement Département 90, accessible du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h au 0800 200 490 (appel gratuit) », annonce le conseil départemental dans un communiqué.

« Cette ligne, dédiée au Territoire de Belfort, permettra d’apporter un niveau de réponse adapté aux habitants de notre département en mal d’informations ou en difficulté pour trouver le bon interlocuteur pour répondre à leurs questions. Elle sera animée par une douzaine d’agents du conseil départemental volontaires, issus de différents services. Tous ces agents seront en télétravail et répondront aux sollicitations depuis chez eux. Les services du Département écouteront, conseilleront et identifieront la structure (interne ou externe au Département) vers qui orienter la demande. Ce dispositif présente l’avantage pour les habitants qui rencontrent des difficultés pour orienter leur demande de ne pas avoir à passer des appels successifs inutilement et, pour les structures du Territoire de Belfort, de désengorger leurs lignes téléphoniques. »

Pour Florian Bouquet, « le Département, maillon essentiel des solidarités humaines et territoriales, reste pleinement mobilisé aux côtés de ceux qui luttent au quotidien contre le virus et auprès de tous les habitants du Territoire de Belfort. Il est important que ces derniers aient un relais disponible et efficace en cette période déjà suffisamment anxiogène : c’est tout le sens de cette plateforme d’écoute et d’orientation. »

Toutefois, « certains services départementaux restent accessibles directement aux habitants; il n’est donc pas utile de passer par cette plateforme pour les joindre. »

Ces services avaient été détaillés dans un communiqué du mois de mars. Les voici:
– le pôle actions de santé : maintien des consultations au centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic ; Uniquement sur rendez-vous
– le pôle agrément pour les assistantes maternelles ;
– le pôle suivi médical des enfants confiés, pour les consultations médicales prioritaires ;
– la protection maternelle et infantile, pour les consultations d’enfants et les visite à domicile, entre autres ; – le Foyer de l’enfance : présence de 4 professionnel pour un accueil 7/7j et 24/24h de 11 enfants et 2 mères ;
– le pôle des mineurs confiés ; permanence téléphonique 03.84.90.95.00 grâce à la présence de deux éducatrices et d’un agent administratif du lundi au vendredi
– télétravail pour le pôle parentalité et le pôle éducatif ; 03.84.90.95.13
– la MDPH : présence physique d’une équipe d’astreinte pour la gestion des urgences téléphoniques, maintien des droits d’aide humaine à domicile et des urgences à domicile ;
– la Maison de l’autonomie : présence physique d’une équipe d’astreinte pour la gestion des urgences téléphoniques, maintien des droits d’aide humaine à domicile et des urgences à domicile ;
– l’ouverture des PAS/ESC Carré Liberté de Belfort et de Delle sans accueil du public ; Les usagers des PAS/ESD fermés peuvent contacter le PAS Carré Liberté / ESD Belfort Ouest par téléphone et le matin uniquement de 09h00 à 12h00. >voir les coordonnées
– le service des routes, de la mobilité et des réseaux, afin d’effectuer d’éventuelles interventions ;
– la direction des constructions et de l’entretien patrimonial, avec la mise en place de veilles pour le suivi des équipements et des sites en termes de maintenance et de sécurité ;
– la direction des archives départementales, pour répondre aux demandes d’accès aux documents administratifs, pour les tribunaux par exemple…

Ceci vous intéressera aussi
Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Les pompiers du Territoire de Belfort en appellent à la médiation de la préfecture

Le conflit social entre les sapeurs-pompiers professionnels et le conseil départemental du Territoire de Belfort s’enlise. Aucune marge de négociation Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal