Covid-19 : le reflux pour la deuxième semaine consécutive

Le tableau statistique de l'évolution de l'épidémie en Bourgogne-Franche-Comté. (doc ARS)

L’épidémie de covid-19 a reculé durant la première semaine des vacances scolaires ; il en est de même cette semaine :  » Avec une incidence en population générale en baisse de 40% par rapport à la semaine précédente, le repli de l’épidémie se confirme en Bourgogne-Franche-Comté, indique l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté dans son communiqué hebdomadaire de ce 25 février. Le taux de positivité des tests, toujours proche de 30%, montre néanmoins que le risque n’est pas levé et requiert le maintien de la prudence dans la vie quotidienne. »
Plus d’1,65 million d’habitants de la région ont bénéficié d’un rappel. Par conséquent, l’ARS annonce que « le maillage des centres de vaccination est progressivement réduit pour s’adapter à l’activité. Il est toujours possible de se faire vacciner, facilement et rapidement, en proximité, auprès des professionnels de ville qui demeurent pleinement engagés dans la campagne : médecins, pharmaciens, infirmiers ».

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Bourgogne-Franche-Comté : le Pass’Sport fait sa rentrée

Le dispositif Pass’Sport du Gouvernement à l’intention des familles les plus modestes est reconduit pour la saison 2022-2023. Une aide Lire l’article

Dans la région, une croissance de l’emploi atone au 2e trimestre 2022 

Le deuxième trimestre 2022 a marqué un coup d’arrêt en termes d’emploi en Bourgogne-Franche-Comté. À l’aide des études conjointes de Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal