Alcool, écrans : attention aux addictions pendant le confinement

Prévenir l'addiction aux écrans est en enjeu de santé publique dans cette période de confinement liée à la pandémie du covid-19.

Dans son bulletin quotidien, l’agence régionale de santé confirme la lente décrue de la pandémie dans la région. 1 210 personnes sont toujours hospitalisées, dont 196 en réanimation. En enregistre dorénavant 2 269 retours à domicile. On déplore dorénavant 814 décès en établissements de santé. Dans son bulletin, l’ARS sensibilise aux dangers des conduites addictives. « S’agissant de la consommation d’alcool par exemple, si elle augmente avec le confinement, elle augmente d’autant les risques d’accidents domestiques, les violences intrafamiliales, et entraîne une perte de vigilance qui peut faire oublier les gestes barrières et les règles de distanciation sociale », indique notamment l’ARS. La mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives martèle ce message : « Pour votre santé, l’alcool c’est maximum deux verres par jour et pas tous les jours. » Le message sensibilise également aux risques des écrans et donne quelques conseils pour encadrer l’utilisation des tablettes et autres jeux vidéo. « Rythmer la journée grâce à un planning familial des médias, établir des règles claires d’utilisation des écrans pour chacun des enfants, privilégier des ressources de qualité́, montrer l’exemple aux enfants en évitant d’avoir le nez sur le portable en leur présence. » Cela concerne également les adultes, en télé-travail, car il n’est pas toujours aisé de garder à distance les écrans : « Garder ses horaires de travail habituels, désactiver les notifications sur le téléphone pour être moins sollicité, bannir les écrans pendant les repas, prévoir une ou plusieurs activités déconnectées par semaine et prendre du temps tous les jours pour une lecture papier ».

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="5az" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Fléau pour les allergiques, l’ambroisie surveillée dans la région 

L’Atmo, association agréée de surveillance de la qualité de l'air, a démarré ce lundi 1er août une campagne de surveillance Lire l'article

Dans le secteur privé, le manque de reconnaissance des métiers de l’humain suscite l’exaspération

Dans les métiers de l’humain, tout le monde n’est pas traité à la même enseigne. Notamment dans le secteur du Lire l'article

Dedihcated, un outil pour soutenir la transformation numérique des PME

Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté et le pôle Véhicule du Futur lance à l’automne Dedihcated BFC, un outil pour soutenir l’innovation Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

Défilement vers le haut