Alcool, écrans : attention aux addictions pendant le confinement

Prévenir l'addiction aux écrans est en enjeu de santé publique dans cette période de confinement liée à la pandémie du covid-19.

Dans son bulletin quotidien, l’agence régionale de santé confirme la lente décrue de la pandémie dans la région. 1 210 personnes sont toujours hospitalisées, dont 196 en réanimation. En enregistre dorénavant 2 269 retours à domicile. On déplore dorénavant 814 décès en établissements de santé. Dans son bulletin, l’ARS sensibilise aux dangers des conduites addictives. « S’agissant de la consommation d’alcool par exemple, si elle augmente avec le confinement, elle augmente d’autant les risques d’accidents domestiques, les violences intrafamiliales, et entraîne une perte de vigilance qui peut faire oublier les gestes barrières et les règles de distanciation sociale », indique notamment l’ARS. La mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives martèle ce message : « Pour votre santé, l’alcool c’est maximum deux verres par jour et pas tous les jours. » Le message sensibilise également aux risques des écrans et donne quelques conseils pour encadrer l’utilisation des tablettes et autres jeux vidéo. « Rythmer la journée grâce à un planning familial des médias, établir des règles claires d’utilisation des écrans pour chacun des enfants, privilégier des ressources de qualité́, montrer l’exemple aux enfants en évitant d’avoir le nez sur le portable en leur présence. » Cela concerne également les adultes, en télé-travail, car il n’est pas toujours aisé de garder à distance les écrans : « Garder ses horaires de travail habituels, désactiver les notifications sur le téléphone pour être moins sollicité, bannir les écrans pendant les repas, prévoir une ou plusieurs activités déconnectées par semaine et prendre du temps tous les jours pour une lecture papier ».

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="5az" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Bourgogne-Franche-Comté : le Pass’Sport fait sa rentrée

Le dispositif Pass’Sport du Gouvernement à l’intention des familles les plus modestes est reconduit pour la saison 2022-2023. Une aide Lire l’article

Dans la région, une croissance de l’emploi atone au 2e trimestre 2022 

Le deuxième trimestre 2022 a marqué un coup d’arrêt en termes d’emploi en Bourgogne-Franche-Comté. À l’aide des études conjointes de Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal