48 millions d’euros pour les établissements de santé de la région

Face à la crise sanitaire, des garanties de financement ont été mises en place pour les établissements de santé de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Les indicateurs journaliers de suivi de l’épidémie de covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté annoncent 1 283 hospitalisations, dont 217 en réanimation. On enregistre 2 088 patients de retour à domicile. On déplore à présent 753 décès en milieu hospitalier, auxquels  s’ajoutent 552 décès recensés par Santé publique France dans les établissements médico-sociaux de la région. « Face à la crise sanitaire, une garantie de financement a été́ mise en place en faveur de l’ensemble des établissements, pour que les déprogrammations d’activité́ et les effets du confinement n’entraînent pas la chute de leurs ressources », indique l’agence régionale de santé dans son communiqué. « Pour le mois de mars, près de 31,5 millions d’euros sont ainsi alloués à plus de 40 établissements privés de la région, en vue d’atténuer les conséquences financières de la déprogrammation massive d’activité́ qu’ils ont opérée, précise l’ARS, avant de remarquer : Cette enveloppe constitue une avance remboursable sur facturation ultérieure. » 4,5 millions d’euros sont aussi versés dès à présent à des établissements publics en grande difficulté́, en anticipation des aides nationales en trésorerie attribuées en fin d’année. « Enfin, 22 millions d’euros sont versés à près d’une vingtaine d’établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté, qui ont fait face à des dépenses spécifiques à la lutte contre l’épidémie (investissement en matériel, équipements professionnels, travaux, système d’information, rémunération de temps de travail supplémentaire…), complète l’ARS, qui précisent : Ces crédits interviennent en plus des recettes programmées pour les établissements par la loi de financement de la sécurité́ sociale pour 2020 et seront complétés par une garantie de financement calculée sur les recettes antérieurement perçues par les établissements. »

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : une prime pour les étudiants infirmiers mobilisés
Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Les étudiants infirmiers auront une revalorisation de leur indemnité de stage. | ©Le Trois – archives « Les étudiants en soins infirmiers mobilisés Lire l'article

La vente des Hospices de Beaune finalement reportée
Les hospices de Beaune - Image par Falco de Pixabay

La vente devait avoir lieu ce dimanche 15 novembre 2020. Elle a été reportée d'un commun accord entre les organisateurs Lire l'article

[TRIBUNE] Chambre des métiers et de l’artisanat : « Plutôt que subir, nous agissons »

Les présidents des chambres des métiers s'expriment sur la crise sanitaire. | ©DR "Nous, Présidents de la Chambre de Métiers Lire l'article

Covid-19: la Bourgogne-Franche-Comté reste la deuxième région la plus touchée
Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Le bilan hebdomadaire de l'ARS met en évidence une décrue, mais dans un contexte qui reste très tendu dans les Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut