Le Trois –

Pour les Eurockéennes, la préfecture s’inscrit « dans l’avenir »

Après l’annonce de la programmation des Eurockéennes de Belfort, se pose toujours la question du dossier lié aux surcoûts de la sécurité. Les Eurockéennes ont réaffirmé leur statut associatif. Sollicitée, la préfète a répété sa position et relevé que seule la non signature de la convention de sécurité entre la préfecture et les organisateurs pouvait remettre en cause la tenue du festival (notre dossier complet).

Depuis plusieurs mois, la préfecture du Territoire de Belfort et les organisateurs des Eurockéennes de Belfort entretiennent des relations difficiles. En cause ? Le surcoût lié à la facture de sécurité, dont le coût total s’élève à 254 000 euros. La facture réclamée par l’État ne s’élèverait qu’à 80 000 euros insiste la préfecture. En 2017, la facture était de l’ordre de 30 000 euros. « Il n’a jamais été question de facturer au coût réel », souligne Sophie Élizéon, la préfète du Territoire de Belfort. Les Eurockéennes ont contesté la hausse, en déposant notamment un recours à la direction départementale des finances publiques. Sophie Élizéon affirme y avoir répondu. « Pour les Eurockéennes, je m’inscris dans l’avenir, assure-t-elle également. Mon rôle est de garantir que la sécurité des festivaliers, des organisateurs, des artistes et des riverains soit assurée. » Pour ce faire, plusieurs outils sont à sa disposition, notamment la co-signature d’une convention avec l’organisateur.

Pas de surcoûts au festival d’Avignon

Mais le différend sur le surcoût de la facture et son règlement pourrait-il entraîner une annulation du festival au mois de juillet ? « Le seul élément qui pourrait m’empêcher d’autoriser le festival, c’est que la convention ne soit pas signée », répond la représentante de l’État. Glissant, au passage, qu’en 2018, le festival a été autorisé, la gendarmerie mobilisée, mais que la convention n’avait pas été signée… Sur le fond du dossier, elle redit que l’on peut être une association et avoir des actions à but lucratif. Et rappelle que si la gendarmerie est mobilisée, c’est en raison de l’organisation d’un événement privé.

La semaine dernière, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a décidé de ne pas facturer les surcoûts liés à la sécurité au festival d’Avignon, rapporte News tank culture. Comme l’an passé. Ce qui fait dire à Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes, qu’il y a bien une « iniquité territoriale de l’application de la circulaire Collomb ». « Je n’ai pas reçu de message du ministre pour tirer un trait sur la facture ou pour adapter la méthode de calcul », répond de son côté la préfète, qui assure que toutes les décisions relatives au dossier Eurockéennes sont faites « en étroite collaboration avec le ministre de l’Intérieur ». Elle glisse également que, selon ses informations, les Eurockéennes seraient le seul festival situé en zone gendarmerie à ne pas avoir encore payé sa facture.

Nos derniers articles

La Banque de France propose un nouvel outil d’analyse aux dirigeants

La Banque de France lance un outil à l’adresse des chefs d’entreprises. L’espace dirigeant regroupe toutes les informations Banque de France sur son entreprise : cotation, indicateurs de marché, performances et prise de contact facilitée avec l’institution financière.

Carte scolaire : « La baisse démographique continuera d’avoir des conséquences dans le Territoire de Belfort »

Retrait de postes, démographie, baisse du nombre d’élèves, avec Mariane Tanzi, directrice adadémique des services de l’éducation nationale, le point sur la dynamique de l’année scolaire à venir dans le Territoire de Belfort.

Alstom va vendre une partie de ses activités de signalisation en Amérique du Nord

Le constructeur ferroviaire Alstom va vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement, a annoncé l'industriel vendredi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts