Le Trois –

Giromagny : les dessous de l’écriture de la dictée des nations

Philippe Dessouliers imagine et écrit toutes les dictées des championnats du coin. | ©Le Trois - E.C.
Entretien
La 16e édition de la dictée des nations se déroulera le 27 janvier 2024. Pour l’occasion, Philippe Dessouliers, auteur des dictées pour ce concours, dévoile ses inspirations et ses pièges.

Clara Janssen

« J’en ai écrit plus de 150 », déclare Philippe Dessouliers, professionnel de la dictée, lauréat des Dicos d’Or au début des années 2000 et auteur de différents ouvrages sur la dictée. Les dictées, ce sont ses premières amours. Malgré qu’elles soient de moins en moins pratiquées, elles restent un art noble. « Je suis contre le fait de dire que la dictée c’est la science des ânes », insiste Philippe Dessouliers. 

Pour se renouveler à chaque édition, il utilise comme accroche l’actualité. Le dernier championnat avait pour thème le sexisme. Avoir « un sujet qui parle aux gens », c’est ce qui compte pour le créateur de dictées. 

« Je n’aime pas quand les organisateurs prennent le passage d’une œuvre », avoue-t-il. Le sens des mots et des expressions diffèrent parfois selon les époques et les dictionnaires. Ses dictées sont vérifiées par deux personnes après les avoir rédigées. « J’ai des cobayes », s’esclaffe-t-il. Une quinzaine d’heures, c’est le temps qu’il a mis pour rédiger la dictée de cette 16e édition. Indice : l’inspiration lui vient d’une musique de film ancien issue de la comédie musicale.  

“C’est en se trompant qu’on apprend”

Un cahier des charges doit être respecté, le texte ne doit pas faire plus de 400 mots et doit être divisé en trois paragraphes car les participants ont différents niveaux. Les juniors, les seniors amateurs et les seniors confirmés représentent ces trois catégories. 

Les ordres typographiques, orthographiques et les jeux de mots animent les dictées. Il faut réfléchir et penser à beaucoup de choses pendant la participation à des dictées mais ce sont « les pièges de sens [qui] font le plus de mal », avoue Philippe Dessouliers. 

Pour éviter les pièges, Philippe Dessouliers conseille de lire de façon régulière, de consulter le dictionnaire dès qu’un doute apparaît sur l’écriture d’un mot. Et de pratiquer les dictées. « C’est en se trompant qu’on apprend », explique t-il. En réalisant régulièrement des dictées, Philippe Dessouliers affirme qu’il sera facile de connaître les différentes règles grammaticales. « Il n’y en a pas tant que cela », selon lui…

Nos derniers articles

Forvia : un silence assourdissant après l’annonce de 10 000 suppressions de postes

La colère couve chez les organisations syndicales du nord Franche-Comté. Aucune information n’est donnée depuis l’annonce des possibles 10 000 suppressions de postes chez Forvia. Dans l’attente, les syndicats s’annoncent défaitistes sur la suite.

Grandvillars : enquête préliminaire pour des soupçons de prise illégale d’intérêt

Une enquête préliminaire est ouverte à l’encontre de Christian Rayot, maire de Grandvillars, à la suite d’un signalement formulé par Anticor, pour prise illégale d’intérêt. L’association anti-corruption reproche au maire d’avoir pris part à des votes attribuant des subventions au club de football de la commune, présidé par son fils Sébastien.

Haute-Saône : action “coup de poing” d’agriculteurs contre Lactalis

Une trentaine d'agriculteurs ont mené mardi soir près de Vesoul une "action coup de poing" pour dénoncer le "faible prix d'achat" du lait par Lactalis, a appris l'AFP auprès de plusieurs producteurs laitiers.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal