[Actualité] Coronavirus : un bol d’air pour la Terre

La Nasa a observé les conséquences de la quarantaine sur les émissions de CO2.

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel |

Romane Ducloux, Seconde H

Le Condorcet à résidence.- Bonne nouvelle pour l’environnement, la Chine, premier pollueur mondial, voit ses émissions de CO2 et NO2 diminuer.

Avec 9,26 milliards de tonnes d’émissions de CO2 par an, la Chine est le pays le plus pollueur au monde. Grâce à la mise en quarantaine le 23 janvier 2020, la Chine est passée de 400 millions de tonnes d’émissions de CO2, il y a un an à la même période, à 300 millions de tonnes aujourd’hui. « C’est la première fois que je constate une baisse aussi spectaculaire sur une zone aussi large », observe Fei Liu, chercheuse à la Nasa et citée par Futura Sciences.

Le CO2 est la principale cause de changement climatique, et plus particulièrement de son réchauffement. Il accentue la capacité de l’atmosphère à conserver la chaleur émise par le soleil par effet de serre. Cet effet de serre est amplifié par les rejets des gaz majeurs dont le dioxyde d’azote (NO2).

À la suite de la mise en quarantaine de plusieurs régions de Chine (province de Hubei par exemple), ainsi que plusieurs pays du globe (États-Unis, Italie, France…), les transports ont drastiquement diminué ainsi que l’activité industrielle, ce qui baisse radicalement les émissions de dioxyde d’azote (NO2). Le ralentissement de toutes les activités humaines favorise lui aussi la baisse des émissions de CO2 (on observe des choses similaires en Bourgogne-Franche-Comté, NDLR). Ces diminutions ont pu être observées dès le 3 février dernier, grâce à cela, la planète respire mieux.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin
Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut