[Zéro déchet] Fabriquer soi-même son nettoyant multi-usages

Il suffit d’arpenter les rayons de produits ménagers pour en avoir la tête qui tourne. Tant de sortes, qui vous sont vantées comme indispensables. Des flacons de toutes les couleurs, tous usages, tous prix, toutes senteurs pavanent dans leur plastique à usage unique. Pourtant, une seule recette, faite maison, à très bas coût, suffit. Cette semaine, Fleur (retrouvez ici toutes ses chroniques) explique comment fabriquer soi-même son produit nettoyant.

Il suffit d’arpenter les rayons de produits ménagers pour en avoir la tête qui tourne. Tant de sortes, qui vous sont vantées comme indispensables. Des flacons de toutes les couleurs, tous usages, tous prix, toutes senteurs pavanent dans leur plastique à usage unique. Pourtant, une seule recette, faite maison, à très bas coût, suffit. Cette semaine, Fleur (retrouvez ici toutes ses chroniques) explique comment fabriquer soi-même son produit nettoyant.

Le printemps n’est pas fini, et les envies de grand ménage non plus. Inutile d’aller remplir son chariot de multiples produits et flacons onéreux. Il suffit de mettre une bouteille de vinaigre blanc sur la liste de courses. Son atout majeur est son prix : le vinaigre blanc ne coûte presque rien.

Il est  anti-bactérien et donc idéal pour nettoyer les surfaces à désinfecter comme un réfrigérateur, des poignées de portes, les toilettes.

Le vinaigre est aussi connu comme un détartrant efficace. Adieu le calcaire sur l’évier, la paroi de douche, le lave-vaisselle, sur le linge en le rendant moins rêche.

C’est un désodorisant puissant, car il a la faculté de neutraliser les odeurs fortes sur des objets ou tissus imprégnés ou encore les canalisations.

Il fait briller les surfaces et est donc idéal pour nettoyer vitres et miroirs.

Le vinaigre est une substance naturelle qui ne pollue pas, à condition que les doses restent faibles. Il faut tout de même savoir que c’est un désherbant efficace capable de décimer herbes et mousses des allées.

Il est sans conséquence sur la santé des humains et animaux domestiques, sans allergènes, sans molécules de synthèse…

Le vinaigre a toutefois un défaut : son odeur forte !

Alors pour contrer cela, voici une recette zéro déchet pour “aromatiser” votre spray ménager. 

La recette, ici, est réalisée avec des peaux de citrons, qui eux aussi sont de redoutables combattants du calcaire.

Mais d’autres senteurs sont possibles selon vos goûts et les saisons. On peut parfumer ce spray avec des peaux d’oranges, de citrons verts, des petites branches de sapin, des fleurs de lavande, un bâton de cannelle, des étoiles d’anis, des feuilles de menthe, des feuilles de citronnelle pour faire fuir les moustiques… Le produit est utilisable de suite mais pour une senteur des plus imprégnées, il faut laisser les ingrédients tremper deux à trois semaines avant de filtrer.

Comme déjà spécifié dans d’autres chroniques, on évite les huiles essentielles. D’une, car elles sont inadaptées aux enfants, animaux de compagnie, femmes enceintes, et de deux, car elles restent des matières rares et chères, aux vertus curatives et ne sont pas des “parfums”. 

Envie d’essayer cette recette économique, écologique et multi-usages pour un grand coup de propre dans vos logis et un grand tri dans vos flacons de produits ?

Ceci vous intéressera aussi
40 communes du nord Franche-Comté ont un fort potentiel radon dans leur habitat

Le pôle métropolitain, après une étude de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, propose aux communes potentiellement soumises à Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Europe Ecologie Les Verts fustige l’immobilisme du Pôle métropolitain 
Les ambitions du pôle métropolitain.

Le groupe EELV nord Franche-Comté plaide pour un arrêt de la guerre des clochers entre Belfort et Montbéliard pour pouvoir Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal