[Loisirs] Les bienfaits de la marche à pied

“La marche est le meilleur remède pour l’homme” selon Hippocrate. Si le père de la médecine en a vanté les mérites dès l’antiquité grecque, c’est que la marche doit avoir  quelques vertus. Cette semaine, Fleur passe en revue les bienfaits de la marche à pied, et la balade du dimanche vous apparaîtra sous un nouveau jour.

“La marche est le meilleur remède pour l’homme” selon Hippocrate. Si le père de la médecine en a vanté les mérites dès l’antiquité grecque, c’est que la marche doit avoir  quelques vertus. Cette semaine, dans L’An Vert (toutes les chroniques), Fleur passe en revue les bienfaits de la marche à pied, et la balade du dimanche vous apparaîtra sous un nouveau jour.

L’humain est bipède, c’est-à-dire qu’il se tient et marche sur deux pieds. Et cela depuis des millions d’années. Nos ancêtres ont changé leur mode de déplacement, passant de quatre à deux pattes, il y environ 10 millions d’années pour définitivement adopter cette forme il y a 3 millions d’années, époque où vivait la célèbre Lucy.

Notre ère moderne nous a rendus sédentaires, et nos deux pieds ne sont plus forcément des outils de travail et de loisirs comme cela a pu l’être. Chaise de bureau, transports motorisés, loisirs plus intellectuels que physiques, font que nous marchons beaucoup moins.

Il est loin le temps où les enfants se rendaient à l’école dans le village d’à côté à pied, que les travaux des champs se faisaient à la main, que les ouvriers se rendaient à la fabrique en marchant.

Sans retomber dans ces extrêmes, la marche à pied pourrait, dans nos mondes modernes et pressés, retrouver sa place. De la douceur d’une balade dominicale à la randonnée en montagne, redécouvrons les bienfaits de cette activité. 

Les vertus physiques

Tonus musculaire, digestion, endurance cardiaque, stabilisation de la tension, circulation sanguine et lymphatique, oxygénation, troubles du sommeil, immunité, les bienfaits physiques sont innombrables. En effet, marcher est bon pour la santé ! Le fait d’activer le corps sur une des fonctions pour laquelle il est fait, apporte un amélioration douce et nette sur toutes les autres fonctions corporelles. 

Qui n’a jamais pratiqué la marche digestive après le repas chargé, du dimanche, en famille ? En effet, la marche active les fonctions de la digestion, du transit, de l’élimination des toxines et vous aide à faire passer les deux assiettes de choucroute avalées !

L’organisation mondiale de la santé (OMS) recommande une activité physique d’une heure par jour pour les enfants et de 30 minutes par jour pour les adultes au minimum. Ces recommandations ont été préconisées après le constat que la sédentarité est le 4e facteur de risque de mortalité au niveau mondial. 

Les sportifs et les professions qui incluent une activité physique intense seront déjà bien au-delà de ces recommandations. La marche est le moyen doux de se remettre en mouvement et en forme, mais 30 minutes de ménage intensif, ou à balader le chien, ou à promener le bébé en poussette ou un petit tour à vélo auront le même effet !

Les vertus mentales

Si la marche remet le corps en route, elle remet aussi le mental d’aplomb. En effet, il y a l’effet relaxant qui agit instantanément, le corps se dénoue, l’esprit se détend, on respire mieux et l’apport supplémentaire d’oxygène est bienfaisant. Les activités sportives font produire à notre corps des endorphines, les hormones du bien-être. 10 minutes de marche suffisent à libérer assez d’hormones pour avoir un effet apaisant. La marche est particulièrement conseillée dans les situations de stress, d’angoisse, de déprime pour apaiser de manière immédiate.

On développe aussi son sens de l’orientation, sa mémoire, ses connaissances culturelles, botaniques, animalières, géographiques… Et sa résistance aux conditions climatiques. Plus on passe de temps au froid ou au chaud, plus on s’en protège : on s’acclimate !

De plus, se balader a un effet méditatif et contemplatif. Qui n’a jamais admiré un coucher de soleil lors d’une balade sur la plage, un somptueux paysage lors d’une randonnée ou arpenté les villes à la recherche d’une œuvre de street art ? 

Après une journée compliquée ou intense, rien de mieux qu’une promenade ou un trajet de retour à pied pour se délester des tensions. C’est aussi l’occasion de réfléchir, analyser une situation, changer de point de vue et parfois, prendre des décisions. 

Enfin, la marche peut avoir des vertus sociales. On rencontre d’autres marcheurs, on croise un voisin, on se balade à deux ou en famille, on renseigne une personne perdue…

Les vertus écologiques

C’est assez simple, marcher ne pollue pas ! 10 minutes à pied plutôt que 2 en voiture pour récupérer les enfants à l’école, aller chercher son pain ou un carnet de timbres à la Poste. L’utilisation des transports en commun favorise la marche. Rejoindre un arrêt de bus, changer de ligne de métro ou se rendre sur un point de location de vélo et c’est autant de pas de faits, sans n’avoir dépensé que de l’énergie physique et non pétrolière ! 

Contrairement à d’autres sports, la marche demande peu d’équipement et a donc une influence réduite sur la consommation et la fabrication. Une bonne paire de chaussures est toutefois recommandée pour s’épargner ampoules ou entorses.

Son accessibilité

S’il y a bien une activité que l’on peut pratiquer partout, c’est la marche ! En ville, dans la neige, sur la plage, en forêt, en montagne, en campagne, dans son village ou en pays étranger, pas de limite de lieux. La marche est aussi accessible à tout âge et cela permet de la pratiquer tout au long de sa vie et entre personnes d’âges différents. Elle renforce le lien social, qui ne se souvient pas d’une balade avec son grand-père, d’une randonnée avec ses parents ou d’un “petit tour au parc” avec ses petits-enfants, ou encore d’une virée culturelle entre amis. 

La marche est aussi adaptée aux difficultés physiques, chacun avançant à son rythme et à sa durée et surtout, à ses capacités !

Et le dernier point bénéfique de la marche est que sa pratique est gratuite ! Pas de droit d’entrée, pas d’équipements onéreux, pas d’abonnements… On sort de chez soi et on y va !

Ceci vous intéressera aussi
Sécheresse : passage en état de crise dans les 3 départements du nord Franche-Comté

Le Doubs vendredi 5 août. La Haute-Saône ce lundi et le Territoire de Belfort ce mardi 9 août. Les trois Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

Le pôle métropolitain met en garde sur les risques du « zéro artificialisation nette »

Damien Meslot, président du pôle métropolitain Nord-Franche-Comté et président Les Républicains du Grand Belfort, a écrit un courrier à Éric Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Défilement vers le haut