De la misère à la lumière

Kapusuz Bercem

La Tresse est un ouvrage de Laetitia Colombani, publié en 2018. La scène se passe dans trois pays différents : l’Inde, l’Italie et le Canada. On raconte l’histoire de trois femmes : Smita, Giulia et Sarah. Elles ont un point commun même si elles ne se connaissent pas. Elles sont reliées par une histoire de cheveux. Smita vit en Inde. C’est une Intouchable, c’est-à-dire qu’elle vit dans des conditions misérables. Son travail est de ramasser des excréments. Elle appartient à la caste la plus basse de la société. C’est ce personnage qui m’a le plus marqué. Je me dis qu’on a de la chance que ce genre de travail n’existe pas chez nous et que même si on est dans la plus basse classe sociale de la société, on peut quand même s’en sortir. Smita, elle, est réduite à son propre destin sans pouvoir rien n’y changer. Pourtant, elle croit en son étoile et décide de reprendre son destin en main. En empruntant un nouveau chemin.

Ceci vous intéressera aussi
Les volleyeuses de Belfort à une marche du niveau semi-professionnel 

Dans le gymnase George Thurnerr, à Belfort, les ballons retentissent. L’équipe féminine de Volley-Ball vient de reprendre les entraînements pour Lire l'article

Le prestige de la ration de combat française [vidéo]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Les mercredis du château de retour au rythme du jazz et du blues

Faire mieux, chaque année, c’est l’ambition de François Lanneau, qui a repris la gestion des Mercredis du château avec l'association Lire l'article

Belfort : infirmière, elle change de vie pour reprendre la boulangerie familiale Lescuyer

Caroline aura 30 ans en octobre. Avant, elle travaillait en tant qu’infirmière, à Montbéliard. Une vocation, raconte-t-elle. Une vocation, mais Lire l'article

Défilement vers le haut