Vitesse réduite sur l’A36 à cause d’une pollution aux particules fines

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté. Il faut réduire sa vitesse sur l’A36, de 20 km/h.

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté. Il faut réduire sa vitesse sur l’A36, de 20 km/h.

« La région Bourgogne-Franche-Comté est touchée ces jours-ci par une hausse significative des niveaux de particules PM10 dans l’atmosphère », indique l’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, une association chargée de mesurer la qualité de l’air. Les niveaux d’alerte ont été dépassés ce jeudi, dans l’ensemble de la région. « L’origine de cette situation, favorisée par des conditions climatiques relativement stables, est liée aux émissions du chauffage domestique, encore en activité malgré les conditions printanières, aux contributions de type épandages agricoles et à l’apport de poussières sahariennes », détaille l’association.

Pour les femmes enceintes, les nourrissons, les jeunes enfants, les personnes de plus de 65 ans, les personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, d’insuffisances cardiaques ou respiratoires, d’asthme, il faut limiter « les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux heures de pointe », invite l’Atmo. « Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur », poursuit le communiqué de presse.

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté. Il faut réduire sa vitesse sur l’A36, de 20 km/h.

Pas de brûlages

Sur l’A36, les limitations de vitesse sont réduites de 20km/h ce vendredi. Le non-respect de cette limitation peut entraîner une amende de 2e classe. Sur le réseau départemental, il faut rouler à 70 km/h.

Sur les chantiers, on demande de recourir à des mesures qui permettent de limiter le dégagement de poussières. Pour les professions agricoles et forestières, « le brûlage à l’air libre est interdit (écobuage, chaume, résidus de travaux forestiers, paille et autres sous-produits agricoles) », indique l’Atmo, conformément à un arrêté préfectoral du 28 août 2017.

Il y a aussi, pour la population en général une « interdiction totale du brûlage des déchets verts à l’air libre, c’est-à-dire suspension des éventuelles dérogations, y compris pour raisons phytosanitaires ou agronomiques », note l’Atmo. « Interdiction [aussi] d’utilisation du bois et ses dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dans tous les logements, dès lors qu’il n’est pas une source indispensable de chauffage », note l’association.

Ceci vous intéressera aussi
Les bailleurs sociaux subissent de plein fouet la crise de l’énergie 

Les bailleurs sociaux mettent en place des plans de « sobriété » pour essayer de limiter la casse. | ©Le Trois - Lire l’article

Eau potable : « Il faut raisonner à l’échelle du nord Franche-Comté »

La sécheresse estivale et les déficits pluviométriques fragilisent les capacités d’alimentation en eau potable. Les crises se multiplient. Les restrictions Lire l’article

Un séisme de magnitude 4,8 près de Bâle, ressenti jusque dans la nord Franche-Comté
La carte des séismes sur le site Renass

Un tremblement de terre a été ressenti peu avant 18 h ce samedi, 10 septembre, jusque dans le nord Franche-Comté. Lire l’article

Transports : l’abonnement Campus, des économies pour les étudiants
Une étude est lancée pour étudier la faisabilité de construire une autorité organisatrice des mobilités à l'échelle du nord Franche-Comté.

Depuis le 1er septembre, l'abonnement Campus est disponible à 18€ au lieu de 38€ pour les étudiants de l'Aire urbaine

Défilement vers le haut Aller au contenu principal