Une prairie d’Évette-Salbert remporte le concours des pratiques agro-écologiques

- 1er prix d'excellence agro-écologique : Nicolas Seidel (EARL Seidel) à Evette-Salbert ;

Le conseil départemental organise le concours des pratiques agro-écologiques pour valoriser les prairies. Un agriculteur d’Évette-Salbert remporte le 1er prix en 2020.

Le conseil départemental organise le concours des pratiques agro-écologiques pour valoriser les prairies. Un agriculteur d’Évette-Salbert remporte le 1er prix en 2020.

Le conseil départemental du Territoire de Belfort a organisé le 7e concours des pratiques agro-écologiques. « Ce concours vise à mettre en valeur des prairies diversifiées, présentant une richesse floristique remarquable, ainsi que les agriculteurs qui les exploitent de façon extensive », indique le Département dans sa communication. « Le concours consiste également à valoriser la richesse de ces espaces et à récompenser les agriculteurs qui maintiennent des prairies naturelles présentant le meilleur équilibre entre la valeur écologique et la valeur agricole », insiste le Département. « La politique agricole du Département est étroitement liée à la protection de l’environnement afin que l’agriculture et le développement durable s’associent pleinement dans le Territoire de Belfort », poursuit le Département.

Le vainqueur candidat au Salon de l'Agriculture

Le jury a noté mardi les différentes parcelles candidates du département. Il est « composé d’experts agronomes, botanistes, apiculteurs et écologistes », précise le conseil départemental dans un communiqué de presse. Cette année, cinq agriculteurs ont été récompensés :

– 1er prix d’excellence agro-écologique : Nicolas Seidel (EARL Seidel) à Evette-Salbert ;

– Prix spécial « biodiversité » : Gilles Voisinet (EARL Voisinet) à Evette-Salbert ;

– Prix spécial « apicole » : Jean-Michel Laemlin à Lachapelle-sous-Chaux ;

– Mentions spéciales « patrimoine » : Vincent Bley (EARL de la Java Braise) et Hervé Follot à Sermamagny.

Nicolas Seidel, lauréat du concours départemental, représentera le Territoire de Belfort lors du Salon de l’Agriculture de 2021, à Paris. Plusieurs agriculteurs du Territoire de Belfort ont également été récompensés à l’occasion de ce concours national, notamment Francis Briot et Quentin Guyot (GAEC La Rosemontoise), en 2019, qui ont obtenu le premier prix pour une parcelle à Rougegoutte. En 2015, Sandrine Gouat avait aussi remporté le 1er prix, pour une parcelle à Auxelles-Haut.

Les lauréats du 1er prix d'excellence agro-écologique

  • 2020 : Nicolas Seidel (EARL Seidel) pour sa parcelle à Evette-Salbert
  • 2019 : Georges Flotat – GAEC Flotat, pour la parcelle de Froidefontaine;
  • 2018 : Francis Briot et Quentin Guyot – GAEC de la Rosemontoise (siège d’exploitation et parcelle à Rougegoutte)
  • 2017 : Jérôme Tardivet – EARL d’Autrage (siège d’exploitation et parcelle à Autrechêne)
  • 2016 : Yannick Bornaque (siège d’exploitation à Roppe et parcelle située à Eloie)
  • 2015 : Sandrine Gouat – Elevage des Champs Lambert (Siège d’exploitation et parcelle à Auxelles-Haut)
  • 2014 : André Dupré (Siège d’exploitation et parcelle à Novillard)
Ceci vous intéressera aussi
Les activités rouvrent au Malsaucy après 2 semaines de fermeture

L’alerte aux cyanobactéries est levée à l’étang du Malsaucy. Les activités et la baignade peuvent reprendre ce vendredi 29 juillet Lire l'article

Les Eurocks « en résidence secondaire » pour un mini festival du 20 au 24 juillet

Le festival des Eurockéennes de Belfort, annulé cette année dans sa version normale en raison des contraintes sanitaires, organisera tout Lire l'article

Héricourt : un fabricant d’escaliers au Salon du Fabriqué en France à l’Élysée

Le palais de l’Élysée, à Paris, accueille les 3 et 4 juillet la 2e édition de la Grande exposition du Lire l'article

Michel Roth aux Eurocks : « Venir ici, c’était renouer avec la proximité, le local »
Michel Roth lors du festival En Résidence Secondaire

À l’occasion du festival En Résidence Secondaire, Michel Roth, tête d’affiche de vendredi 23 juillet, se confie sur ses débuts Lire l'article

Défilement vers le haut