Territoire de Belfort : les élections approchent à la chambre de commerce et d’industrie

Tous les 5 ans, de nouvelles élections sont organisées pour renouveler les représentants de la circonscription à la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Cette année, elles se tiennent du 27 octobre au 9 novembre. Une seule liste se présente. Le point.

Tous les 5 ans, de nouvelles élections sont organisées pour renouveler les représentants de la circonscription à la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Cette année, elles se tiennent du 27 octobre au 9 novembre. Une seule liste se présente. Le point.

Des élections sont organisées, comme tous les 5 ans, à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) du 27 octobre au 9 novembre. Le dépôt de liste était possible jusqu’à fin septembre. C’est désormais acté : une seule liste se présente pour l’élection, avec comme tête de liste Alain Albizati, pour mener le projet « Ensemble pour anticiper les mutations de demain ». Mais qui sont ces élus qui se présentent? Que font-ils à la CCI ?

30 postes sont à pourvoir à l’occasion de ce scrutin : 12 dans le collège Services ; 10 dans le collège Industrie ; 8 dans le collège Commerce. Chaque siège est composé d’un candidat titulaire et d’un suppléant (les candidats sont à retrouver dans le document ci-dessous).

Les élus sont des chefs d’entreprises du Territoire de Belfort. Ils viennent des milieux du commerce, de l’industrie et des services. Cette assemblée va décider de la politique et des actions menées pendant les cinq années à venir dans ces secteurs, pour favoriser le développement économique du territoire, dans les domaines suivants : développement, accompagnement, accompagnement commercial, cyber sécurité (comme la mise en place d’un site pour guider les entreprises en cas de cybercriminalité, lire notre article), organisation.

Élection dématérialisée

« La surprise, c’est que ces élections seront les premières élections publiques qui se feront de manière entièrement dématérialisées, via un site internet avec un envoi de code », explique Christian Arbez, directeur de la CCI du Territoire de Belfort. « Ce seront aussi les premières élections où des candidats pourront être élus peu importe la nationalité », renchérit le directeur.

Il rappelle l’importance de voter. « Il y a 4 500 votants pour 30 sièges. Il est important que toutes les personnes concernées n’oublient pas de voter. S’ils souhaitent que les choses restent ainsi, ou au contraire, qu’il y ait du changement », argue Christian Arbez.

Ceci vous intéressera aussi
Où les pneus neige sont-ils obligatoires dans le Territoire de Belfort ?

À partir du 1er novembre, il sera obligatoire de détenir des chaines ou d’avoir des pneus hiver dans 30 communes Lire l'article

Plus de masque dans les écoles primaires du Territoire de Belfort et du Doubs

Après la Haute-Saône la semaine dernière, c’est au tour du Territoire de Belfort et du Doubs : les masques ne sont Lire l'article

Cédric Perrin milite pour une maîtrise mondiale des « armements »

Le sénateur du Territoire de Belfort, Cédric Perrin, a participé à l’assemblée parlementaire de l’organisation du traité de l’Atlantique nord Lire l'article

La chambre des métiers au cœur d’une farouche bataille politique

Pas forcément très visibles, les élections consulaires organisées à la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) agitent de sacrées Lire l'article

Défilement vers le haut