Stellantis : une nouvelle séance annulée ce mercredi après-midi à Sochaux

La séance de ce mercredi 10 février après-midi est annulée à Stellantis Sochaux.

La séance de ce mercredi 10 février après-midi est annulée à l’usine Stellantis de Sochaux, sur le système 2 apprend-t-on auprès de la direction. Elle n’est pas liée à un problème d’approvisionnement des semi-conducteurs, mais liée aux intempéries qui ont retardé des livraisons.

La séance de ce mercredi 10 février après-midi est annulée à l’usine Stellantis de Sochaux, sur le système 2 apprend-t-on auprès de la direction. Elle n’est pas liée à un problème d’approvisionnement des semi-conducteurs, mais liée aux intempéries qui ont retardé des livraisons. – mis à jour le 10 février à 16h25

« Suite à des difficultés d’approvisionnement, nous sommes contraints d’annuler la tournée de cette après-midi », annonce la direction de Stellantis Sochaux dans un message enregistré et diffusé sur un numéro vert. C’est la séance de travail du système 2, produisant les 3008, 5008 et Opel Grandland X qui est concernée.

Selon un porte-parole de la direction, cette annulation n’est pas liée à la pénurie de semi-conducteurs, qui touche fortement l’industrie automobile ces dernières semaines. L’Américain General Motors est par exemple contraint de fermer trois de ses usines à partir de la semaine prochaine.

Actuellement, l’usine de Sochaux est plutôt épargnée, au regard de la situation d’autres constructeurs ; seule la séance supplémentaire de samedi dernier a été annulée. Le succès de la 3008 ne doit pas être étranger à cette situation. Certains évoquent « une priorisation » vers Sochaux de ces pièces. L’usine d’Eisenhach, en Allemagne, qui ne produit que les Opel Grandland X, a été arrêtée depuis plusieurs jours. Elle ne devrait reprendre qu’en activité partielle.

Intempéries

L’annulation de ce mercredi est la conséquence des intempéries, qui ont entraîné des retards de livraison ce jour. Selon Force ouvrière et l’Unsa, c’est un problème d’approvisionnement des batteries, pour les hybrides, qui entraîne cette annulation.

Entre le problème d’approvisionnement des semi-conducteurs et ce retard, Force ouvrière (FO) rappelle « son attachement à la production au plus proche des sites de production », glisse Éric Peultier, délégué syndical FO. « La direction ne rentre pas dans le détail », regrette pour sa part François Guillerey, de l’Unsa. « Nous sommes tenus à l’écart des difficultés auxquelles nous sommes confrontés, alors que les salariés font preuve de beaucoup d’agilité », poursuit l’élu syndical.

Aujourd’hui, trois problèmes compliquent la production : les confinements dans certains pays d’Europe qui pourraient entraîner une baisse de production ; la pénurie de semi-conducteurs, utilisés dans les calculateurs notamment ; les intempéries en France. 

En début d’après-midi, ce mercredi, la direction a confirmé le maintien des séances de travail des équipes de nuit et de jeudi matin, sur le système 2. « Les équipes travailleront normalement », indique le numéro vert de l’usine de Sochaux. Prochain point, ce jeudi, à 9h.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : la CFE-CGC remontée contre la communication de la direction

La manière de communiquer de la direction de Stellantis sur la prime pouvoir d’achat passe mal auprès des salariés. La Lire l’article

Pouvoir d’achat : Stellantis versera 1 400 euros supplémentaires à ses salariés

L'atelier de montage de l'usine Stellantis de Sochaux. | ©Le Trois – Thibault Quartier Stellantis va verser en moyenne 1 400 euros supplémentaires Lire l’article

Automobile : les constructeurs sous-estiment leurs émissions de CO2

Les constructeurs automobiles sous-estiment leurs émissions de CO2, profitant de modes de calcul flous, accuse dans un rapport publié mercredi, Lire l’article

La prime ne calme pas les esprits chez Stellantis

La prime n'a pas calmé la colère chez Stellantis : plusieurs usines du constructeur automobile ont débrayé mercredi, au lendemain Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal