Stellantis : pas de production de Peugeot 3008 lundi 3 mai à Sochaux

Système 2 avec 2 équipes complètes dès le 22 juin à PSA Sochaux.

La ligne de production des Peugeot 3008 et 5008 est à l’arrêt pour les trois équipes ce lundi 3 mai apprend-t-on de sources concordantes. La pénurie de semi-conducteurs perturbe encore la production à Sochaux.

La ligne de production des Peugeot 3008 et 5008 est à l’arrêt pour les trois équipes ce lundi 3 mai apprend-t-on de sources concordantes. La pénurie de semi-conducteurs perturbe encore la production à Sochaux.

Les opérateurs de la ligne de production des Peugeot 3008 et 5008 (système 1) ne travailleront pas ce lundi 3 mai, apprend-t-on auprès de la direction du site Stellantis de Sochaux. Aucune des trois équipes (dans la nuit de lundi à mardi pour l’équipe de nuit) ne sera sur le pont ; près de 1 200 véhicules ne seront donc pas fabriqués, selon nos calculs. Cet arrêt est lié à la pénurie de micro-conducteurs, alors que la ligne de production de la Peugeot 308 (système 2) a repris mercredi 28 avril après plus de 4 semaines d’arrêt.

Certains salariés seront placés en modulation, sans pertes de salaire. C’est un système qui permet d’ajuster le travail en fonction de la production. On crédite un compte de temps de travail et on prend dedans en cas de baisse d’activité. Le seuil négatif, sans perte de salaire, ne peut pas dépasser 12 jours. Ceux ayant déjà dépassé les seuils de modulation seront placés en activité partielle.

« Tous les sites Stellantis sont aujourd’hui touchés, signe que la crise n’est pas derrière nous », redoute Force ouvrière. La CFDT est « inquiète » de cette situation et s’étonne « que la direction refuse de façon dogmatique la demande de négociation d’activité partielle longue durée ». « La baisse progressive de la prise en charge de l’activité partielle se profile et tout le monde sera perdant si la direction reste sur sa position. Les salariés verront le taux de l’indemnité baisser engendrant des pertes de salaires plus importantes. Les entreprises verront aussi leur taux d’allocation diminuer », écrit le syndicat.

Le prochain point sera fait ce lundi à 17 h 30. « Nous regardons au jour le jour », remarque un porte-parole de l’usine. Depuis début février, la production est fortement touchée par ces crise d’approvisionnement mondiale.

Ceci vous intéressera aussi
Les Shifters, déclinaison locale du Shift project pour sensibiliser à la décarbonation

The Shifters est une association qui apporte un soutien bénévole aux travaux de The Shift Project, qui œuvre à la Lire l’article

Agriculture : vents contraires pour les circuits courts dans le pays de Montbéliard

Avec la fermeture de Coeur Paysan à Sochaux, c’est un marché promis à 2 millions d’euros de chiffre d'affaires par Lire l’article

Le poids croissant de la France dans le déploiement de l’hydrogène

L’Europe et la France tirent leur épingle du jeu dans l’innovation liée à l’hydrogène. Les laboratoires publics français dominent même Lire l’article

Le chômage baisse de 6,9 % en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté

Les chiffres du chômage continuent de s’améliorer en Bourgogne-Franche-Comté. La tendance à la baisse se confirme. Elle est toutefois moins Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal