Stellantis : encore des séances annulées à l’usine de Sochaux

Deux nouvelles séances de travail de montage sont annulées ce mardi 8 et mercredi 9 mars, à l’usine Stellantis de Sochaux, en raison de la pénurie de semi-conducteurs, apprend-t-on auprès de la direction du site.

Deux nouvelles séances de travail de montage sont annulées ce mardi 8 et mercredi 9 mars, à l’usine Stellantis de Sochaux, en raison de la pénurie de semi-conducteurs, apprend-t-on auprès de la direction du site.

Les tournées de travail du matin des mardi 8 et mercredi 9 mars sont annulées à l’usine Stellantis de Sochaux, apprend-t-on auprès de la direction du site de Stellantis, soit deux tournées, sur les six tournées initialement programmées sur ces deux journées. Les allègements d’horaire programmés dans le calendrier sont aussi annulés. Trois tournées avaient déjà été annulées en fin de semaine dernière (lire notre article). Le site n’avait plus été touché par la pénurie des semi-conducteurs depuis le mois de septembre ; en 2021, une centaine de séances de travail avaient été annulées à cause de cette crise d’approvisionnement. Selon Stellantis, cet arrêt est bien le résultat de la pénurie de semi-conducteurs et n’est pas liée à la guerre en Ukraine.

« Nous surveillons l’approvisionnement en semi-conducteurs au jour le jour », confirme une porte-parole de l’usine. Le constructeur automobile n’a aucune visibilité sur la suite. La situation est délicate. Si on observait du mieux ces derniers mois, les spécialistes confirmaient que la crise de semi-conducteurs se poursuivrait. Elle n’est pas derrière les industriels. Dans La Tribune, ce que rapporte BFM TV, Carlos Tavares, p-dg de Stellantis avait déclaré que 2022 serait « encore une année de pénurie de semi-conducteurs ». « Les fabricants de semi-conducteurs soulignent que leur augmentation e production est à deux chiffres. Mais par le tuyau des fournisseurs (…), on ne voit pas les résultats. Conclusion, quelqu’un est en train de stocker », a-t-il regretté.

On peut estimer que ce sont près de 2 000 véhicules qui n’ont pas été produits à Sochaux depuis la fin de la semaine dernière.

Ceci vous intéressera aussi
Depuis Plancher-Bas, Romain Chatton s’organise pour traverser l’Atlantique en voilier

Romain Chatton, 52 ans, vit à Plancher-Bas. En 2017, après un infarctus, il se lance le défi de traverser l’Atlantique Lire l’article

L’international malien Yatabaré (Sochaux) incarcéré à Besançon

L'international malien de Sochaux (L2) Sambou Yatabaré a été incarcéré après une condamnation à de la prison ferme dans une Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté parvient à maintenir le service du Samu en journée

L’une des deux lignes de la structure mobile d’urgence et de réanimation (Smur) de l’hôpital Nord Franche-Comté était menacée de Lire l’article

FCSM : Charles Demouge dénonce des comportements de « voyous »

Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal