Stellantis : cette montée en cadence qui fait grincer des dents à Sochaux

Dépassement d’horaires, samedi et jours fériés travaillés, la montée en cadence du nouvel atelier de montage Sochaux 2022 n’est pas simple pour les salariés, qui dénoncent les conditions de travail. De premiers accords pour apaiser les tensions viennent d’être trouvés. 

Dépassement d’horaires, samedi et jours fériés travaillés, la montée en cadence du nouvel atelier de montage Sochaux 2022 fait grincer des dents les salariés. De premiers accords pour apaiser les tensions viennent d’être trouvés.

« Les pannes sont trop nombreuses ! » déplore le syndicat Force Ouvrière dans un communiqué, concernant le nouveau système de montage de Sochaux 2022. Contactée par téléphone, la direction confie qu’effectivement « pour le moment, nous avons des aléas concernant le nouveau montage ». Elle ne s’inquiète pour autant pas plus que ça : « Cela fait partie des débuts, nous sommes sur notre montée en cadence », confie-t-elle, alors que l’équipe de nuit, dernière équipe à rejoindre le nouveau montage, a pris son poste dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 mai. 

Les syndicats, de leurs côtés, dénoncent des dépassements à répétition. « Les dépassements sont un gros point de crispation. C’est très compliqué pour l’organisation, les covoiturages, la vie familiale. Les dépassements le vendredi devaient être exceptionnels et sont plutôt monnaie courante », explique Benoît Vernier, délégué syndical de la CFDT. « Cela fait trois semaines que la CFDT exige des règles claires et précises concernant la mise en oeuvre des allongements d’horaires », précise-t-il dans un communiqué. 

Pour y remédier, la direction a décidé de réglementer les dépassements d’horaires. 20 minutes payées en heures supplémentaires, les mardis, mercredis et jeudis de manière systématique pour pallier les aléas que rencontre encore le nouveau système, en cours de rodage. Une mesure qui devrait durer tout le mois de juin, et qui pourrait être renouvelée en juillet. Mais qui n’apaise pas complètement : « On ne s’en satisfait pas. Les installations ne sont vraiment pas à la hauteur », déplore Eric Peultier, délégué syndical FO, visant notamment ces dépassements et les pannes du nouveau montage (lire notre article)

Accélération avec les samedis travaillés

De sources concordantes, on annonce une sortie d’usine de 900 véhicules, environ, par jour. À terme, l’objectif est de tendre vers une production quotidienne de 1 200 véhicules, soit 400 par tournée, une cadence équivalente aux anciens systèmes. Pour enclencher la vitesse supérieure, la direction annonce dans un communiqué « un calendrier de travail soutenu pour sécuriser la capacité à répondre à la demande de nos clients ». Les samedis 11, 18, et 25 juin, le lundi de Pentecôte et le dimanche 19 juin de nuit seront programmés en plus, « sous réserve qu’il n’y ait pas de nouvelles perturbations dans les approvisionnements », précise la direction.

Une nouvelle fois, le sujet échauffe les esprits. Jérôme Boussard, délégué syndical de la CGT, dénonce un « mépris total de la direction envers les salariés », qui « tient à sa disposition ses salariés ». Tandis qu’Eric Peultier, délégué syndical FO considère leur manière de faire comme « une provocation ».

D’autres sont plus mesurés. Comme Benoît Vernier de la CFDT. « Nous préférons être prévenus à l’avance qu’au dernier moment. Et les jours fériés travaillés (payés double) mettent du beurre dans les épinards pour les salariés », estime-t-il. De son côté, Laurent Oechsel, délégué syndical central de la CFE-CGC évoque un non-sujet. « Nous sommes en train de monter en cadence. Les réglages sont normaux, d’où la demande de flexibilité des salariés. » Il conclut : « On peut même se réjouir de voir de la production et des volumes à Sochaux, ce n’est pas pareil partout. Il faut du temps pour que les choses se mettent en place.»

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : Sochaux accueille un atelier prototype d’assemblage batteries
Sochaux va accueillir à Stellantis un atelier prottype assemblage batteries.

L’installation d’un atelier prototype d’assemblage batteries est avancée à l’usine Stellantis de Sochaux. L’activité débute dès le 16 août, dans Lire l'article

Stellantis : l’usine de Sochaux à l’arrêt (au moins) jusqu’à mardi

La direction de l’usine Stellantis de Sochaux a annoncé l’annulation de nouvelles séances de travail, au moins jusqu’à mardi compris. Lire l'article

Stellantis : encore trois jours d’arrêt après une semaine d’immobilité à Sochaux
Nord Franche-Comté : un déclin démographique et de l’emploi entamé en 1982

Et trois jours de plus. La direction de l’usine Stellantis de Sochaux a annoncé l’annulation de nouvelles séances de travail, Lire l'article

Stellantis : l’usine de Sochaux à l’arrêt au moins jusqu’au 1er juillet

L’usine Stellantis de Sochaux sera à l’arrêt complet au moins jusqu’au 1er juillet, apprend-t-on auprès de la direction, à cause Lire l'article

Défilement vers le haut