Sochaux : Cœur Paysan rapproche les consommateurs des producteurs

Le magasin de producteurs Cœur Paysan, à Sochaux, a ouvert ses portes cet été. Il a été inauguré ce lundi 30 août. Son objectif : valoriser le travail des paysans en fournissant une alimentation de qualité aux consommateurs. En consommant local.

Le magasin de producteurs Cœur Paysan, à Sochaux, a ouvert ses portes cet été. Il a été inauguré ce lundi 30 août. Son objectif : valoriser le travail des paysans en fournissant une alimentation de qualité aux consommateurs. En consommant local.

« La paysan-mania est dans l’air du temps ! » Sylvie Daval produit des volailles à la ferme des Gravalons, à Beutal. Elle est aussi présidente de Cœur Paysan Sochaux, qui regroupe 28 producteurs associés et 52 producteurs, principalement du nord Franche-Comté et du haut Doubs, qui y vendent leurs produits. La dynamique des circuits courts, de la vente direct et du consommer local est forte aujourd’hui. « Ce n’est pas qu’un effet de mode, mais du bon sens », interpelle Sylvie Daval, alors que l’on vient d’inaugurer le magasin de producteurs Cœur Paysan, à Sochaux, ce lundi 30 août. Retardé par la crise sanitaire, le magasin voit finalement le jour. Depuis cet hiver, un drive était déjà en place (lire notre article).

Le premier magasin autogéré par des producteurs nait en 2016, à Colmar. Des Alsaciens rachètent un magasin Lidl. L’information fait le tour de France. L’histoire se poursuit à Sochaux, avec la volonté « de nourrir nos congénères » et de « respecter l’environnement », poursuit l’éleveuse du pays de Montbéliard. « Nous sommes à la fois producteurs, commerçants et gestionnaires », apprécie François Ciresa, producteur laitier à Soye, près de l’Isle-sur-le-Doubs et membre associé de Cœur Paysan Sochaux.

0
La surface, en mètres carrés, du magasin de producteur Coeur paysan, à Sochaux.

Tous les discours insistent sur l’importance de vendre un produit avec « une histoire », un « savoir-faire ». « On reprend notre place au sein de la société, estime Denis Digel président de Cœur Paysan. Le mot paysan a retrouvé toutes ses lettres de noblesse. » Et de résumer l’esprit d’un tel projet :  « Derrière chaque produit, un producteur s’engage. » Selon lui, les magasins de producteurs servent à valoriser le métier du paysan, tant en termes de savoir-faire que de rémunération, la part revenant au producteur n’étant pas grappillée par des intermédiaires. « On crée du lien entre les populations », estime aussi Christian Morel, vice-président au conseil régional Bourgogne-Franche-Comté, en charge de l’agriculture. En consommant local, on garantit aussi le développement du territoire, on limite les impacts sur l’environnement liés au transport et on favorise des produits frais.

1 300 références

À l’occasion du premier mois d’ouverture, du 15 juillet au 15 août, le fonctionnement du magasin a dépassé les espérances de l’équipe. 4 416 clients sont venus s’approvisionner au magasin, 35 000 produits ont été vendus et le chiffre d’affaires s’élève à 137 000 euros. Le panier moyen atteint 31 euros. « Les producteurs ont dû rapidement nous réapprovisionner », raconte Antoine Hild, le directeur, encore impressionné par ces débuts. Maintenant, « il faut transformer l’essai ». Cœur Paysan compte 1 300 références, allant des fruits à la viande, en passant par les légumes, le miel, des sirops, du vin, des bières, des fromages, du chocolat, des céréales, du poisson, des produits laitiers ou encore des escargots, des pâtes ou de la spiruline.

Dans ce marché permanent, les producteurs participent aussi à la vie du magasin et à la vente. Ils sont renforcés par une équipe de sept salariés. Mais l’avantage, et à l’instar d’un marché traditionnel ou d’une boutique à ferme, c’est que quand ils ne sont pas là, ils vendent quand même leur produit.

[ En images ]

Photos prises par Le Trois – Thibault Quartier

Ceci vous intéressera aussi
Le marché automobile français toujours miné par la crise et la pénurie de semi-conducteurs

La reprise du marché automobile français s'est encore faite attendre en août, avec une baisse des immatriculations de 15 % sur Lire l'article

Sochaux : des ouvriers de Stellantis voient leur métier lié à l’emboutissage disparaître

Le service dédié à la fabrication des outils d’emboutissage de l’usine Stellantis de Sochaux va fermer dans les prochains mois, Lire l'article

13h12 : la dernière Peugeot 308 sort de l’usine Stellantis de Sochaux [photos]

Une banderole a accompagné la fabrication de la dernière Peugeot 308 à Sochaux. | ©Stellantis – direction de Sochaux C’est Lire l'article

FC Sochaux-Montbéliard : la garde à vue de Christophe Diedhiou a été levée
Un trophée pour le FCSM qui récompense son engagement citoyen

Le joueur sochalien Christophe Diedhiou accusé d'avoir frappé au visage un stadier de l'AC Ajaccio après le match de la Lire l'article

Défilement vers le haut