SMRC et la Fonderie rapide belfortaine éligibles au fonds de modernisation automobile

SMRC et la Fonderie rapide belfortaine éligibles au fonds de modernisation automobile

Deux nouvelles entreprises du Territoire de Belfort bénéficient du fonds de modernisation automobile, du plan France Relance. C’est SMRC à Rougegoutte et la Fonderie rapide belfortaine à Offemont.

Deux nouvelles entreprises du Territoire de Belfort bénéficient du fonds de modernisation automobile, du plan France Relance. C’est SMRC à Rougegoutte et la Fonderie rapide belfortaine à Offemont.

Deux nouvelles entreprises du Territoire de Belfort sont éligibles au fonds de modernisation automobile, du programme France Relance. À Rougegoute, l’équipementier SMRC automotive (Ex-Reydel et Visteon), qui fabrique des planches de bord, des panneaux de porte ou encore des consoles centrales pour PSA, reçoit 800 000 euros. Cette enveloppe doit notamment permettre d’accélérer la transformation digitale du site de production de Rougegoutte, « ces changements devant permettre d’accroître la performance du site et d’améliorer le service client ».

À Offemont, la jeune société Fonderie rapide belfortaine reçoit aussi 800 000 euros, pour relocaliser et innover. L’enveloppe est fléchée vers le projet CASOAR-3D, qui vise à « l’intégration d’une imprimante 3D de moule en sable permettant de réaliser en interne une activité actuellement externalisée et donc de réduire les coûts et les délais de réalisation », indique la présentation du ministère de l’Économie. Le projet vise à améliorer la compétitivité et à augmenter « la part de marché dans le prototypage rapide ». L’entreprise veut élargir sa clientèle automobile et vise une diversification vers l’aéronautique.

Près de 5 millions d’euros

Ce fonds de soutien est doté de 200 millions d’euros en 2020. Puis de 600 millions d’euros sur trois ans. Il vise à répondre à des « investissements de modernisation de la filière automobile » pour « aider les entreprises à gagner en compétitivité, par une accélération des investissements d’automatisation et de numérisation de leurs procédés industriels », rappelle la préfecture du Territoire de Belfort.

Usiduc, Macplus et H2sys, dans le Territoire de Belfort, ont déjà été bénéficiaires de 2,350 millions d’euros, au titre du fonds d’accélération des investissements industriels. Lisi Automotive, à Delle, a reçu aussi 800 000 euros par le fonds de modernisation automobile. Près de 5 millions d’euros ont donc déjà été fléchés dans le Territoire de Belfort dans le cadre du plan France Relance.

PUB
Ceci vous intéressera aussi
Colruyt d’Offemont : l’homme condamné à 3 ans de prison ferme

L’homme responsable des explosions des bonbonnes de gaz du Colruyt à Offemont a été condamné à 4 ans de prison, Lire l'article

Deux Belfortains récompensés pour leurs pratiques agro-écologiques

Deux agriculteurs de Rougegoutte ont été distingués au concours général agricole pour leur gestion d’une parcelle, assurant un équilibre entre Lire l'article

Travaux de voirie entre Rougegoutte et Chaux et à Meroux-Moval

Changement de revêtement sur plusieurs routes départementales. | ©Le Trois – Thibault Quartier Dans le cadre d’un renouvellement du revêtement de Lire l'article

Les Flâneries d’été reviennent dans le Territoire de Belfort

Concert lors de l'édition 2018 des Flâneries d'été. | ©Conseil départemental du Territoire de Belfort. Le conseil départemental du Territoire Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut