Sécheresse : la Haute-Saône passe au niveau « crise »

La préfecture du Doubs place le département en alerte sécheresse et prend des mesures de restriction d'eau.

Le département de la Haute-Saône est passé mercredi au niveau « crise » sécheresse, comme c’est déjà le cas pour la majeure partie des sept autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, a-t-on appris auprès des préfectures. 

(AFP)

Le département de la Haute-Saône est passé mercredi au niveau « crise » sécheresse, comme c’est déjà le cas pour la majeure partie des sept autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, a-t-on appris auprès des préfectures. 

« Le mois de juillet 2020 est le plus sec jamais observé depuis 60 ans« , les « faibles précipitations et les fortes températures » du mois d’août ont encore aggravé la situation et « il n’est pas tombé une goutte d’eau » en septembre, constate la préfecture de Haute-Saône dans un communiqué, alors que les températures dépassent cette semaine 30 °C en plaine. La sécheresse est telle que « de nombreuses collectivités sont confrontées à des difficultés d’alimentation en eau potable », selon la préfecture qui assure que « 20 communes sont en situation de crise nécessitant l’utilisation de ressources exceptionnelles ou la livraison d’eau par camion citerne ».  En Haute-Saône, le manque d’eau a aussi des répercussions pour les services d’incendie et de secours. « Certains points d’eau prévus pour la défense incendie ne sont plus disponibles et les interventions sont rendues plus difficiles », souligne-t-on.  Face à la gravité et à la durée de cette sécheresse, la préfète de Haute-Saône, Fabienne Balussou, a décidé de renforcer le dispositif de limitation provisoire de l’eau par le passage au niveau 3 « crise » sur l’ensemble du département. « Aucune précipitation significative n’étant annoncée à court terme, la situation ne peut que continuer à s’aggraver », a-t-elle prévenu.  Le Territoire de Belfort, le Doubs et le Jura ont également été placés en niveau d’alerte « crise » sécheresse en septembre et certaines zones des départements bourguignons de Saône-et-Loire, de Côte-d’Or, de l’Yonne et de la Nièvre sont concernés depuis juillet et août.

Ceci vous intéressera aussi
Législatives : le Rassemblement national bouscule le nord Franche-Comté

Les candidats du Rassemblement national (RN) seront présents au second tour des élections législatives dans les 5 circonscription du nord Lire l'article

Les coups de cœur d’À la conquête de l’Est #2

Une fois par mois, Cécile et Lucie, du blog À La Conquête de l’Est nous confient leurs coups de coeur Lire l'article

Haute-Saône : les voitures-radars privées sillonneront les routes dès le 17 janvier

Les voitures-radars privées commencent leur travail ce lundi 17 janvier. | ©Pexels de Pixabay Le dispositif des voitures-radars sera assuré Lire l'article

Haute-Saône : l’ex présidente des anciens combattants s’invente des décorations et une fausse mort

Vie militaire prestigieuse et décorations: l'ancienne présidente de l'Union nationale des combattants de la Haute-Saône (UNC 70) avait tout inventé. Lire l'article

Défilement vers le haut