Sécheresse : la Haute-Saône passe au niveau « crise »

La préfecture du Doubs place le département en alerte sécheresse et prend des mesures de restriction d'eau.

Le département de la Haute-Saône est passé mercredi au niveau « crise » sécheresse, comme c’est déjà le cas pour la majeure partie des sept autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, a-t-on appris auprès des préfectures. 

(AFP)

Le département de la Haute-Saône est passé mercredi au niveau « crise » sécheresse, comme c’est déjà le cas pour la majeure partie des sept autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, a-t-on appris auprès des préfectures. 

« Le mois de juillet 2020 est le plus sec jamais observé depuis 60 ans« , les « faibles précipitations et les fortes températures » du mois d’août ont encore aggravé la situation et « il n’est pas tombé une goutte d’eau » en septembre, constate la préfecture de Haute-Saône dans un communiqué, alors que les températures dépassent cette semaine 30 °C en plaine. La sécheresse est telle que « de nombreuses collectivités sont confrontées à des difficultés d’alimentation en eau potable », selon la préfecture qui assure que « 20 communes sont en situation de crise nécessitant l’utilisation de ressources exceptionnelles ou la livraison d’eau par camion citerne ».  En Haute-Saône, le manque d’eau a aussi des répercussions pour les services d’incendie et de secours. « Certains points d’eau prévus pour la défense incendie ne sont plus disponibles et les interventions sont rendues plus difficiles », souligne-t-on.  Face à la gravité et à la durée de cette sécheresse, la préfète de Haute-Saône, Fabienne Balussou, a décidé de renforcer le dispositif de limitation provisoire de l’eau par le passage au niveau 3 « crise » sur l’ensemble du département. « Aucune précipitation significative n’étant annoncée à court terme, la situation ne peut que continuer à s’aggraver », a-t-elle prévenu.  Le Territoire de Belfort, le Doubs et le Jura ont également été placés en niveau d’alerte « crise » sécheresse en septembre et certaines zones des départements bourguignons de Saône-et-Loire, de Côte-d’Or, de l’Yonne et de la Nièvre sont concernés depuis juillet et août.

Ceci vous intéressera aussi
Confinement : la chasse de régulation autorisée en Haute-Saône, dans le Territoire de Belfort et dans le Doubs
Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont accordé des dérogations aux chasseurs pour réguler la faune sauvage, notamment les populations de sangliers et de cervidés.

Le nouveau confinement a été décrété au cœur de la saison de chasse. Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire Lire l'article

Assassinat de Samuel Paty: trois nouveaux suspects mis en examen, dont un en Haute-Saône
Samuel Paty a été assassiné le vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Deux hommes et une mineure de 17 ans sont soupçonnés d'avoir échangé des messages avec l'assaillant via un groupe de Lire l'article

Haute-Saône: la justice annule une autorisation d’agrandissement d’un élevage de vison
Vison - Image par Derek Naulls de Pixabay

Un exploitant installé à Montarlot-lès-Rioz prévoyait de porter son élevage de moins de 2000 à 7700 visons d'Amérique. L'association Combactive, Lire l'article

Confinement : des recours contre les autorisations de chasse en Haute-Saône et le Territoire de Belfort

Des ONG environnementales ont déposé une série de recours contre des arrêtés autorisant la chasse pendant le confinement pour limiter Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut