PSA : à Sochaux, l’équipe de nuit travaillera 1 dimanche sur 4

À PSA Sochaux, l'équipe de nuit travaillera une dimanche sur 4, dès le 31 août.

La direction de PSA Sochaux a entamé des discussions pour modifier les horaires des équipes de production. Une volonté qui consistait à gagner de la flexibilité dans les horaires pour faciliter la maintenance ou répondre à la demande. Un accord est signé avec la CFDT et Force ouvrière. La CGT ne signe pas. Les modifications concernent surtout l’équipe de nuit.

La direction de PSA Sochaux a entamé des discussions pour modifier les horaires des équipes de production. Une volonté qui consistait à gagner de la flexibilité dans les horaires pour faciliter la maintenance ou répondre à la demande. Un accord est signé avec la CFDT et Force ouvrière. La CGT ne signe pas. Les modifications concernent surtout l’équipe de nuit. – mis à jour le 21 juillet à 10 h 48.

Les équipes de nuit de la production du site PSA à Sochaux vont connaître des modifications de leurs horaires de travail, dès la reprise le 31 août. Première modification, l’équipe de nuit va travailler un dimanche sur quatre, de 20 h 34 à 5 h 10. Ensuite, un créneau de flexibilité, appelé overtime, est inscrit dans les horaires. Les salariés pourront faire jusqu’à 37 minutes de séance supplémentaire. Ces créneaux supplémentaires doivent amener de la flexibilité à la direction pour répondre à une hausse ponctuelle de la demande de véhicules ou pour compenser des heures qui ont été dédiées à la maintenance des lignes, à la suite de pannes.

Dès le 31 août, du lundi au jeudi, les ouvriers de l’équipe de nuit travailleront de 21 h 45 à 4 h 33. Ils termineront à 5 h 10, si la clause de flexibilité est activée. Le vendredi, ils travailleront de 21 h 50 à 5 h 43 ; ils termineront à 6 h 05 si la flexibilité est activée.

Pas d’impacts pour le doublage

Initialement, la direction souhaitait disposer de 70 minutes de flexibilité. Finalement, « l’accord en prévoit 37 », se réjouit Force ouvrière, signataire de l’accord, dans un communiqué de presse. L’accord permet « aux salariés de nuit une augmentation moyenne de 11 euros net pour la séance du dimanche dans l’horaire, tout en conservant un temps de travail de 34 h 50 », poursuit le syndicat. « Une commission de suivi se réunira au terme du premier trimestre pour définir des ajustements ou modifications si des difficultés sont constatées », note de son côté la CFDT, également signataire de l’accord. FO se réjouit également d’avoir réussi à maintenir le transport du personnel. La CGT, non signataire, dénonce un accord « d’hyper flexibilité », pour reprendre un terme de Jérome Boussard, le secrétaire général de la CGT de PSA Sochaux, joint par téléphone. Il regrette que ce créneau supplémentaire puisse être activé du jour au lendemain. « [Cette dynamique] n’est pas la voix portée par la CGT, qui est celle des 32 heures », poursuit Jérome Boussard. Dans l’accord, selon FO, l’overtime doit être acté en comité social et économique (CSE), au moins 7 jours avant, et notamment lors du CSE de fin de mois estime Force ouvrière. Si l’annonce est faite dans un temps plus réduit, les salariés seront payés en heure supplémentaire. « Ce qui n’avantage pas la direction », relève Éric Peultier, de FO. Et si c’est décidé en cours de séance, c’est sur la base du volontariat.

Au départ, les changements d’horaire devaient aussi concerner les deux équipes de doublage (équipe du matin et équipe d’après-midi). Il n’en sera rien. Surtout, il n’y aura pas de samedi travaillé pour ces équipes. « Cet accord préserve [donc] aussi les équipe de doublage qui ont été très sollicitées depuis de nombreux mois », constate la CFDT. « Cet accord ajoute une contrainte assez forte sur la tournée de nuit, reconnaît également la CFDT, mais rappelons que cette tournée sur la base du volontariat est la mieux rémunérée. »

Le retour de 700 salariés

Sur le retour de l’équipe de nuit, FO demande que la priorité soit donnée aux salariés de cette équipe de nuit avant le 1er mai. Et le syndicat attend le retour d’intérimaires pour constituer cette équipe de 700 salariés. Que ce soit la CFDT, FO ou la CGT, on espère rapidement le retour de la tournée VSD (vendredi, samedi et dimanche). Et on attend le retour des intérimaires.

La production journalière de l’usine PSA de Sochaux doit atteindre 1 900 voitures dès le 7 septembre, avec le retour de l’équipe de nuit sur le système 2 (3008, 5008, Opel Grandland X) et d’une demi-équipe sur le système 1 (308). Cela représente une charge de production de 86 % par rapport à la situation avant le covid-19. Il manque toujours la tournée VSD. Avant le confinement, l’usine PSA Sochaux, qui emploie 7 300 employés permanents, faisait travailler 2 000 intérimaires.

Ceci vous intéressera aussi
PSA : les travaux de la centrale solaire, le long de l’A36, ont débuté à Sochaux
PSA installe une centrale solaire sur ses parcs d'expédition de Sochaux. En 2010, il avait installé 4800 panneaux sur un parking à proximité de l'usine. 10 fois plus de panneaux sont prévus dans le nouveau projet.

Les travaux de la future centrale solaire, prévue sur le parc d’expédition de l’usine PSA de Sochaux, le long de Lire l'article

PSA : Denis Sommer et Frédéric Barbier interpellent Carlos Tavares sur la fusion avec Fiat
Frédéric Barbier et Denis Sommer appellent « à la responsabilisation de tous les élus »

Les députés LREM Frédéric Barbier et Denis Sommer. | ©CC BY-SA 3.0 – Adrien Barbier / Le Trois Les actionnaires Lire l'article

PSA : 310 000 véhicules sont sortis de l’usine de Sochaux en 2020

L’usine PSA de Sochaux a produit 310 000 véhicules en 2020, dans un contexte productif contraint par la crise sanitaire. Près Lire l'article

Europe Écologie Les Verts questionne « le rachat » de PSA par Fiat Chrysler
Europe Ecologie Les Verts questionne « le rachat » de PSA par Fiat Chrysler

Les actionnaires de PSA ont validé le principe de la fusion entre le constructeur français et le constructeur Italo-américain Fiat Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut