Présidentielle : comment a voté le nord Franche-Comté au 1er tour en 2017

En 2017, Emmanuel Macron était en tête au soir du 1er tour, avec 24,01 % des suffrages exprimés, à l’échelle nationale. Marie Le Pen accusait un retard de près de 3 points, enregistrant 21,3 % des suffrages exprimés. Mais qu’en était-il dans le nord Franche-Comté ? Quelques rappels.

En 2017, Emmanuel Macron était en tête au soir du 1er tour, avec 24,01 % des suffrages exprimés, à l’échelle nationale. Marie Le Pen accusait un retard de près de 3 points, enregistrant 21,3 % des suffrages exprimés. Mais qu’en était-il dans le nord Franche-Comté ? Quelques rappels.

Une dynamique Marine Le Pen

En 2017, au 1er tour, Marine Le Pen (Rassemblement national) avait terminé à la 2e place, près de 3 points derrière Emmanuel Macron, à l’échelle nationale. Mais avec près de 7,7 millions de voix, elle enregistrait un score historique. En 2002, Jean-Marie Le Pen n’avait récolté « que » 4,8 millions de suffrages. Dans le nord Franche-Comté, en 2017, Marine Le Pen arrive en tête dans le Territoire de Belfort, avec 26,89 % des suffrages exprimés, plus de 6 points devant Emmanuel Macron. Elle est aussi en tête à Audincourt (27,32 % des suffrages exprimés), à Héricourt (29,68 %) ou encore à Valentigney (26,34 % des suffrages exprimés). À Lamadeleine-Val-des-Anges, elle enregistre même 72,41 % des suffrages exprimés ; la localité ne comptait toutefois que 42 électeurs. Dans le Doubs, Le Pen enregistre 23,45 % et Macron 22,5 %.

Abstention forte en ville

Si l’abstention n’était pas au niveau des derniers scrutins (65,12 % en Bourgogne-Franche-Comté lors des dernières élections régionales, en 2021), elle a quand même atteint 29,84 % à Belfort, au premier tour de l’élection présidentielle, en 2017, 28,16 % à Delle, 31,07 % à Montbéliard ou encore 33,06 % à Audincourt. À Héricourt, en Haute-Saône, l’abstention a atteint 24,17 %. À l’échelle nationale, l’abstention s’était élevée à 22,23 % (22,71 % dans le Territoire de Belfort), contre 28,4 %, un certain 21 avril 2002.

Jean-Luc Mélenchon en embuscade

Dans le Territoire de Belfort, Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) avait terminé en 3e position, avec 19,10 % des suffrages exprimés, derrière Emmanuel Macron (20,64 %). À l’échelle nationale, il avait terminé 4e, à près de 600 000 voix du second ; il était devancé par François Fillon (20,01 % des suffrages exprimés). Il est arrivé en tête à Belfort (23,32 % des suffrages exprimés), devant Emmanuel Macron (21,65 %). Il était 2e à Delle (25,58 %), Montbéliard (21,7 %), Audincourt (23,45 %), Héricourt (22,07 %) mais aussi Valentigney (21,43 %). Si François Fillon avait terminé 3e à l’échelle nationale, il était 4e dans le Territoire de Belfort (17,7 %). Il résistait à Montbéliard (20,69 %), mais dévissait totalement à Héricourt (11,81 %).

7 candidats déjà là en 2017

En 2017, il y avait 11 candidats, contre 12 pour l’élection présidentielle de 2022. Sept candidats (Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassalle, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud) étaient déjà candidat il y a cinq ans.

Ceci vous intéressera aussi
Feux : le nord Franche-Comté en alerte, les interdictions pleuvent

Les trois départements du nord Franche-Comté alertent sur l’état de sécheresse des sols. Après les feux dans le Jura, ils Lire l'article

Le pôle métropolitain met en garde sur les risques du « zéro artificialisation nette »

Damien Meslot, président du pôle métropolitain Nord-Franche-Comté et président Les Républicains du Grand Belfort, a écrit un courrier à Éric Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Une nouvelle canicule touche la France, affectant tout le nord Franche-Comté 

Un nouvel épisode caniculaire va s'étendre vers le nord de la vallée du Rhône et le Sud-Ouest, mettant à rude Lire l'article

Défilement vers le haut