Départementales : le MoDem appelle « à faire barrage » à Ian Boucard à Belfort 3

Le MoDem a été éliminé au soir du 1er tour des élections départementales dans les trois cantons où il se présentait dans le Territoire de Belfort. Mais sa position, notamment sur le canton de Belfort 3, est scrutée. Le parti ne donne pas de consigne de vote, mais invite à « voter contre » Ian Boucard dans le canton de Belfort 3.

Le MoDem a été éliminé au soir du 1er tour des élections départementales dans les trois cantons où il se présentait dans le Territoire de Belfort. Mais sa position, notamment sur le canton de Belfort 3, est scrutée. Le parti ne donne pas de consigne de vote, mais invite à « voter contre » Ian Boucard dans le canton de Belfort 3.

La section MoDem du Territoire de Belfort appelle « à faire barrage à Ian Boucard », le député Les Républicains, souffle une source interne du MoDem. Pas de consigne de vote précise-t-on dans les rangs du MoDem, mais le parti appelle « à voter contre Ian Boucard », insiste le parti politique, en présentant sa position. « On croit davantage à une politique plus sociale et plus écologiste », insiste le MoDem. En 2015, la gauche avait eu une position similaire, en appelant à faire barrage à aux Républicains Damien Meslot et Florence Besancenot, alors opposés à Christophe Grudler et Julie De Breza, qui avaient été élus.

Surtout, le parti centriste remet au centre du jeu les procédures judiciaires liées à l’affaire des faux tracts des législatives de 2017, quand Ian Boucard était opposé au candidat MoDem Christophe Grudler. « On ne veut pas d’un fraudeur qui représente nos concitoyens », souffle cette source interne au parti. En juin 2020, Ian Boucard avait été reconnu coupable, en première instance, de « manœuvre frauduleuse » à la suite de cette affaire. Il avait écopé d’une peine de 7 500 euros, mais pas d’une peine d’inéligibilité. Le procureur de la République a fait appel de cette décision. Une procédure d’appel suspend le jugement, jusqu’à ce que l’affaire soit définitivement jugée. Une prochaine audience, en Cour d’Appel, est programmé le 1er juillet.

Au premier tour, ce dimanche, le binôme de Ian Boucard et Loubna Ketfi-Charif est arrivé en tête avec 43,28 % des suffrages exprimés, devant le binôme de l’union de la gauche (31,55 %) et le binôme du MoDem (25,18 %). Le binôme Les Républicains a enregistré 856 suffrages contre 624 pour le binôme de l’union de la gauche, Anny Morel-Grunblatt et Lucas Vanitou. 232 voix séparent les deux binômes. L’abstention s’est élevée à 70,65 % dans le canton.  

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal