Mon comptoir local aide les commerçants du nord Franche-Comté

Mon comptoir local propose un site qui répertorie les commerçants du nord Franche-Comté, quel que soit le domaine, et offre la possibilité d’acheter en ligne.

Le confinement a rendu les relations commerçants-consommateurs bien plus compliquées. Pour y remédier, nombre de cartes interactives ont été créées, essentiellement dans le domaine alimentaire, pour retrouver les producteurs locaux. Mon comptoir local va plus loin. Il propose un site qui répertorie les commerçants du nord Franche-Comté, quel que soit le domaine, et offre la possibilité d’acheter en ligne.

Manon Hilaire

Le confinement a rendu les relations commerçants-consommateurs bien plus compliquées. Pour y remédier, nombre de cartes interactives ont été créées, essentiellement dans le domaine alimentaire, pour retrouver les producteurs locaux. Mon comptoir local va plus loin. Il propose un site qui répertorie les commerçants du nord Franche-Comté, quel que soit le domaine, et offre la possibilité d’acheter en ligne.

Depuis le 30 avril, le site Mon comptoir local a ouvert. Le but de l’opération ? Créer une « plateforme collaborative sur laquelle tous les commerçants, artisans et entreprises locales peuvent s’inscrivent et vendre leurs produits/services en ligne », explique Baptiste Husson, responsable de l’innovation et du développement chez HLP Studio, une agence de communication installée à Brognard. L’agence a développé le concept, mais la marque Mon Comptoir local doit vivre de manière autonome. Le site comptabilise pour l’instant une quinzaine de commerçants inscrits. Et Baptiste Husson en espère « entre 100 et 200 d’ici la fin du mois »

Les cinq personnes qui travaillent à temps plein sur le projet souhaitent ainsi accompagner « les marchands dans leur réussite en ligne ». Le confinement a forcé la main à de nombreux commerçants, pas forcément habitués au commerce par internet. À la suite de nombreuses sollicitations de commerçants, l’initiative est née. « Il y avait une réelle demande à avoir une visibilité plus accrue en ligne », détaille Baptiste Husson. La mission du site est également sur le long terme. « Notre objectif n’est pas d’être un pansement, mais d’accompagner à la transformation digitale », ambitionne le développeur.   

« Fédérer un écosystème économique »

En visant le nord Franche-Comté, l’initiative cherche ainsi à donner « plus de force aux producteurs locaux », mais aussi à les associer avec des consommateurs de la région. L’objectif est de « fédérer un écosystème économique ». L’inscription est gratuite et Mon comptoir local s’engage à ne prendre que de faibles commissions. Elle est de 3 % au départ. Elles passeront à 5 puis 7 %, mais uniquement lors de la « reprise économique », le but n’étant pas de priver les commerçants de revenus si précieux dans cette période de reprise lente de l’activité voire de gel complet de l’activité.

Le site a mis en place une option pour faire baisser les commissions avec le principe de parrainage. Le site se veut alors être « un projet de développement économique territorial interactif », basé sur une « communauté interactive », détaille Baptiste Husson. Épicerie, bio, boissons, maisons, jardins, services ou encore mode et beauté, le site dispose déjà d’une offre large. En offrant la possibilité aux consommateurs d’acheter directement depuis le site, il donne de la visibilité aux commerçants et permet aux consommateurs d’acheter plus facilement.

Défilement vers le haut