Micro-conducteurs : la situation s’enlise à l’usine Stellantis de Sochaux

La crise des semi-conducteurs pèse lourd sur le marché automobile français.

La pénurie de micro-conducteurs s’aggrave encore. C’est une troisième journée d’arrêt complet de l’usine Stellantis de Sochaux qui est actée ce jeudi 27 mai, faute d’approvisionnement en micro-conducteurs.

La pénurie de micro-conducteurs s’aggrave encore. C’est une troisième journée d’arrêt complet de l’usine Stellantis de Sochaux qui est actée ce jeudi 27 mai, faute d’approvisionnement en micro-conducteurs.

Près de 3 500 salariés sur le carreau une journée de plus, dont la majeure partie placée en activité partielle. Près de 1 600 voitures qui ne seront pas produites à Sochaux ce jeudi. Depuis mardi, ce sont donc 4 800 Peugeot 308, 3008 ou 5008 qui n’ont pas été livré à cause des défauts d’approvisionnement en micro-conducteurs. Au premier trimestre, cette pénurie a empêché Stellantis de produire 190 000 véhicules dans le monde.

La direction de l’usine Stellantis a confirmé ce mercredi après-midi une troisième journée sans fabriquer de voitures à l’usine sochalienne. Et les prévisions sont « pessimistes » pour la fin de semaine confirme une source maîtrisant le dossier.

En avril, la ligne de production de la Peugeot 308 avait déjà été arrêtée pendant 4 semaines. Selon nos calculs, ce sont plus de 50 séances de travail qui ont été annulées depuis le début de cette crise, soit plus de 20 000 voitures non produites. Vertige.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : la CFE-CGC remontée contre la communication de la direction

La manière de communiquer de la direction de Stellantis sur la prime pouvoir d’achat passe mal auprès des salariés. La Lire l’article

Pouvoir d’achat : Stellantis versera 1 400 euros supplémentaires à ses salariés

L'atelier de montage de l'usine Stellantis de Sochaux. | ©Le Trois – Thibault Quartier Stellantis va verser en moyenne 1 400 euros supplémentaires Lire l’article

Automobile : les constructeurs sous-estiment leurs émissions de CO2

Les constructeurs automobiles sous-estiment leurs émissions de CO2, profitant de modes de calcul flous, accuse dans un rapport publié mercredi, Lire l’article

La prime ne calme pas les esprits chez Stellantis

La prime n'a pas calmé la colère chez Stellantis : plusieurs usines du constructeur automobile ont débrayé mercredi, au lendemain Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal