L’introspection du cinéma au Mois du film documentaire

La 20e édition du Mois du film documentaire se tient jusqu’au 22 novembre. Quatorze séances de cinéma, gratuites, sont programmées dans le département et dans le canton du Jura, en Suisse voisine. Le réalisateur Bertrand Tavernier inaugure cette édition ce mardi, à Giromagny.

La 20e édition du Mois du film documentaire se tient jusqu’au 22 novembre. Quatorze séances de cinéma, gratuites, sont programmées dans le département et dans le canton du Jura, en Suisse voisine. Le réalisateur Bertrand Tavernier inaugure cette édition ce mardi, à Giromagny.

La médiathèque départementale du Territoire de Belfort porte la 20e édition du mois du film documentaire, un évènement national. Cette édition a l’ambition de « poser un regard passionné et complice sur le 7e art ». Cet évènement consacre également la coopération franco-suisse, car des séances sont programmées dans le Territoire de Belfort et dans le canton du Jura, pour la 12e fois. Dix documentaires seront projetés en France et en Suisse.  « C’est un bel exemple de coopération entre notre département et le canton du Jura Suisse », relève Marie-Claude Chitry-Clerc, vice-présidente au conseil départemental du Territoire de Belfort, en charge de la culture.

Cette année, la thématique est Histoires de cinéma. « C’est la richesse et le grand avantage du documentaire que de pouvoir explorer un champ infini de sujets et d’univers. Alors quoi de plus naturel que cette forme de cinéma porte un regard sur lui-même et sur ses formes les plus diverses, constate le Département dans son dossier de presse. La présente programmation n’a pas pour ambition de couvrir tous les genres cinématographiques, ni de présenter les portraits des innombrables grands cinéastes. Elle se veut avant tout une invitation à découvrir ou à retrouver des œuvres qui ont marqué́ la création cinématographique et qui font encore son actualité́, le tout au travers de films documentaires originaux. »

0
Le nombre de spectateurs accueillis lors de l’édition 2018, où 16 séances avaient été programmées.

Clouzot, Chabrol, Miyazaki, Varda…

Le réalisateur Bertrand Tavernier lancera cette 20e édition, ce mardi 5 novembre au soir, à Giromagny, avec une projection de Voyage à travers le cinéma français. 

0
Le nombre de références en DVD mises à disposition par la médiathèque départementale dans le réseau des médiathèques et bibliothèques. Le département compte 23 vidéothèques, sur les 34 établissements.

« Une œuvre monumentale qui parcourt pratiquement un siècle de chefs-d’œuvre selon une subjectivité́ tout à fait assumée, révélant le panthéon cinématographique de Bertrand Tavernier », décrit le Département. Parmi les cinéastes à l’honneur cette année, on trouve les portraits et l’œuvre d’Henri-Georges Clouzot, de Claude Chabrol, de Jean-Pierre Melville ou d’Agnès Varda. 

« Bien d’autres facettes seront mises à l’honneur, parmi lesquelles l’hommage à un film culte (Il était une fois… Les tontons flingueurs), à la comédie musicale (La La La), au cinéma d’animation japonais (Hayao Miyazaki), à des parcours courageux et engagés (Edgar Morin, René Vautier) mais aussi à des créateurs francs-tireurs comme Jacques Tati, Agnès Varda ou un atypique réalisateur afghan de série Z », énumère le dossier de presse. Les projections, gratuites, sont suivies d’un échange avec les réalisateurs.

  • Mardi 5 novembre, 19 h, séance d’ouverture à l’espace de la Savoureuse, à Giromagny. Voyage à travers le cinéma français, de Bertrand Tavernier. Gratuit. Toutes les programmes sont gratuits, sauf quelques dates en Suisse. Réservation conseillée auprès de la médiathèque départementale : Tél. : 03 84 90 99 40 (lundi au vendredi de 8 h 15 à 17 h) – departementale@territoiredebelfort.fr /// Programme complet : www.territoiredebelfort.fr/documentaire
Défilement vers le haut