Les activités rouvrent au Malsaucy après 2 semaines de fermeture

L’alerte aux cyanobactéries est levée à l’étang du Malsaucy. Les activités et la baignade peuvent reprendre ce vendredi 29 juillet confirment le conseil départemental du Territoire de Belfort et l’agence régionale de santé.

L’alerte aux cyanobactéries est levée à l’étang du Malsaucy. Les activités et la baignade peuvent reprendre ce vendredi 29 juillet confirment le conseil départemental du Territoire de Belfort et l’agence régionale de santé.

« Suites aux derniers prélèvements effectués au Malsaucy, les résultats des toxines de cyanobactéries sont redevenus conformes aux seuils de gestion », annonce le conseil départemental du Territoire de Belfort dans un communiqué de presse, publié ce jeudi 28 juillet. Les activités nautiques et la baignade reprennent donc ce vendredi 29 juillet.

Les autorités conseillent toutefois « d’éviter d’ingérer de l’eau » et « d’éviter de se trouver en contact avec des zones d’eau stagnante, qui comporteraient un dépôt d’algues abondant ou de la mousse ». Il est vivement recommandé « de prendre une douche soignée après la baignade et la pratique des loisirs nautiques » et de bien « nettoyer le matériel et les équipements de loisirs nautiques ».

« Les cyanobactéries sont des organismes microscopiques qui peuvent se développer dans les eaux douces et les eaux de mer et former des dépôts abondants et des mousses appelées « efflorescences algales ». Certaines espèces peuvent produire et libérer des toxines qui peuvent être à l’origine de risques sanitaires pour les baigneurs ou les pratiquants d’activités nautiques », rappelle l’ARS dans sa communication. Le réchauffement et le dérèglement climatique accentue ces phénomènes, soit en favorisant leur prolifération par les fortes chaleurs, soit en les alimentant par du nutriment, transporté à l’occasion de fortes pluies notamment. Un plan de gestion existe au Département pour justement limiter ces phénomènes au Malsaucy. Un accord a notamment été arrêté avec la fédération de pêche départementale pour ne plus faire grandir les poissons dans l’étang, limitant les rejets susceptibles de dégrader la qualité de l’eau.

Un suivi « renforcé » est mis en place confirment les autorités sanitaires.

Ceci vous intéressera aussi
Les 5 infos à retenir du budget 2023 de Pays de Montbéliard Agglomération

Les orientations budgétaires de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) ont été présentées en conseil communautaire, jeudi 2 février. Recettes réduites Lire l’article

Bourogne : une étude pour créer un nouveau réseau de chaleur avec les déchets du Sertrid

Le Grand Belfort projette de récupérer la chaleur fatale de l’usine d’incinération de Bourogne. Une étude va être menée pendant Lire l’article

Le Parlement accélère le développement des énergies renouvelables

Bravant le tumulte politique de la réforme des retraites, le Parlement a définitivement adopté mardi, par un ultime vote du Lire l’article

Des manifestants moins nombreux, mais toujours bien visibles [photos]

Même si le nombre de manifestants a baissé ce mardi, la mobilisation se maintient en France et dans le nord Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal