L’équilibre économique des Eurockéennes en chiffres

L'annulation de l'édition 2020 des Eurockéennes, à cause du nouveau coronavirus, fragilise la pérennité du festival.

Les Eurockéennes de Belfort ont confirmé, ce mardi matin, l’annulation de l’édition 2020 du festival. Dans sa communication, le festival note que cela pose de lourdes questions sur son avenir. On a regardé ses grands équilibres économiques, en nous basant sur le rapport d’activité 2019 de l’association Territoire de Musique, qui gère le festival. Décryptage.

Les Eurockéennes de Belfort ont confirmé, ce mardi matin, l’annulation de l’édition 2020 du festival. Dans sa communication, le festival note que cela pose de lourdes questions sur son avenir. On a regardé ses grands équilibres économiques, en nous basant sur le rapport d’activité 2019 de l’association Territoire de Musique, qui gère le festival. Décryptage.

9,5

En millions d’euros, le montant du budget des Eurockéennes, en 2019. L’an passé, le festival était organisé sur 4 jours, les 4, 5, 6 et 7 juillet. À l’occasion de cette 31e édition, le festival avait accueilli 128 000 festivaliers. Dans son rapport d’activité, Les Eurockéennes rappellent que le festival dispose d’un taux de recettes propres de 91 %.

49,2%

En 2019, 49,2 % des recettes du festival proviennent de la billetterie ; 54 % des billets sont des forfaits 2, 3 ou 4 jours et le prix moyen d’un billet moyen s’élève à 44,8 euros. 15,2 % des recettes sont générées par les recettes sur le site du festival, c’est-à-dire, notamment, la vente du merchandising et des bars. Les festivaliers participent donc à hauteur de 64,4 % des recettes du festival. Près des deux tiers du budget de l’évènement ! L’économie du festival repose en grande partie sur l’organisation-même de l’évènement, les ressources publiques (lire ci-dessous) étant limitées. Les mécènes et les sponsors apportent de leurs côtés 24,1 % des recettes. Soit un quart du budget.

5,8%

La part des subventions dans le budget total des Eurockéennes, soit environ 550 000 euros. Le conseil départemental du Territoire de Belfort, créateur des Eurockéennes, le Grand Belfort et le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent cet évènement. Le Grand Belfort et le conseil départemental du Territoire de Belfort maintiennent leur subvention cette année. Elle a déjà été approuvée par le Département, fin janvier, qui a déjà voté son budget. On attend la position du conseil régional.

12,8%

C’est le pourcentage du budget que représentent les frais de structure, qui comprend notamment, mais pas seulement, les salaires de l’équipe permanente. Cette part du budget avoisine 1,2 million d’euros. Pour le président du Département, Florian Bouquet, sans dépenses liées à l’organisation du festival, c’est donc la somme qu’il faut réunir pour poursuivre l’aventure. « Le plus important est d’assurer la viabilité de l’association », confiait-il, ce mardi matin. « Si on maintient tous nos subventions, on maintient en vie l’association », précise-t-il. Les subventions perçues par les Eurockéennes n’atteignent cependant pas ce montant. Florian Bouquet estime également que cette annulation, décidée par le président de la République, va permettre que « les assurances fonctionnent », pour notamment rembourser des frais déjà engagés. Dans leur communiqué de presse, Les Eurockéennes précisaient que les modalités de remboursement des billets seraient communiquées prochainement.

37,7%

C’est la part de l’artistique dans les dépenses du festival, en 2019. Plus d’un tiers du budget dépenses. L’ouverture d’un festival implique pour sa part des dépenses de technique et de sécurité importantes pour accueillir le public, qui représente 28,6 % du budget. Dans cette proportion, la technique représente 21 % et les frais de sécurité, 7,6 %.

13

En millions d’euros, les retombées économiques générées par le festival. 3 millions d’euros sont des retombées économiques directes, c’est-à-dire les contributions financières du festival à l’économie locale. Un tiers de son budget est donc distribué directement à l’échelle locale. L’impact sur l’économie est considérable. Et son organisation génère 10 millions d’euros de retombées économiques indirectes, liées au frais de déplacement, aux hébergements ou à la restauration des festivaliers lors de leur séjour. Ces données sont issues d’une étude menée en 2017 par le sociologue Emmanuel Négrier. L’annulation du festival a donc des conséquences sur l’économie locale, bien au-delà de l’association. Les Eurockéennes tissent également un lien fort avec les associations ; 52 étaient partenaires du festival en 2019, contribuant au fonctionnement de l’évènement, en tenant notamment les bars. 90 000 euros avaient été redistribués au tissu associatif local.

611

En 2019, le coût salarial du festival était estimé à 1,5 million d’euros, avec les permanents, mais aussi les CDD et les intermittents recrutés pour le festival. 611 personnes avaient été embauchées par Territoire de Musiques ; 51 % étaient originaires du Territoire de Belfort et 92 % de Bourgogne-Franche-Comté.

Ceci vous intéressera aussi
Jean-Paul Roland : « Les Eurockéennes arriveront à passer »
Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes de Belfort, est optimiste. Il estime que le festival peut dépasser cette annulation liée au covid-19.

Le choc de l’annonce passé, les Eurockéennes de Belfort se projettent vers 2021. Le festival a reçu plusieurs soutiens, qui Lire l'article

Optymo : dès samedi 27 juin, retour de Nautibus vers le Malsaucy
Nautibus, le bus optymo du Malsaucy revient le 27 juin.

La plage du Malsaucy, dans le Territoire de Belfort. | ©Domaine public Le syndicat mixte des transports en commun (SMTC), Lire l'article

Malsaucy : la baignade est autorisée dès le 27 juin
Au Malsaucy, la baignade est autorisée à partir du 27 juin.

La baignade est autorisée au Malsaucy dès le 27 juin. | ©Le Trois– Thibault Quartier À partir du samedi 27 juin, Lire l'article

La qualité des lieux de baignade en Bourgogne-Franche-Comté [carte]
L'agence régionale de santé assure la surveillance de la qualité des lieux de baignade en Bourgogne-Franche-Comté

L’agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté assure la surveillance sanitaire des eaux de baignade. Dans la région, la qualité Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut