Législatives : les communistes belfortains appellent à l’union de la gauche

Le Parti communiste français du Territoire de Belfort appelle au rassemblement des forces de gauche à l’occasion des élections législatives, programmées les 12 et 19 juin. Il propose une réunion de toutes les forces de gauche du département pour le préparer.

Le Parti communiste français du Territoire de Belfort appelle au rassemblement des forces de gauche à l’occasion des élections législatives, programmées les 12 et 19 juin. Il propose une réunion de toutes les forces de gauche du département pour le préparer.

Emmanuel Macron a été réélu président de la République, ce dimanche 24 avril. Mais l’écart avec le Rassemblement national a fondu entre 2017 et 2022. Dans le Territoire de Belfort, Marine Le Pen talonne le président réélu (lire notre article) et gagne plus de 4 000 voix entre le second tour de la présidentielle de 2017 et celle de 2022. « Le risque est grand, singulièrement dans notre département, que le rassemblement national gagne de nouveaux députés si une alternative crédible de progrès et de justice sociale ne voit pas le jour », estime le Parti communiste français dans un communiqué de presse publié ce vendredi matin.

Le PCF redoute, qu’avec la réélection d’Emmanuel Macron, une « nouvelle vague de violences néolibérale et d’injustices sociales et climatiques (…) menace notre peuple, symbolisée par le passage à 65 ans de l’âge du départ à la retraite ». « Le monde du travail, la jeunesse ont besoin d’espoir, estime le PCF. Ils attendent que l’on réponde enfin aux défis de la création d’emplois stables, de l’augmentation des salaires et des pensions, du développement des services publics, de la lutte contre la dictature de la finance, du dérèglement climatique et de la transition écologique, de la refondation démocratique et sociale de la République afin que citoyens et salariés disposent de nouveaux pouvoirs. »

« Pour répondre à cet espoir », juge le communiqué, « la gauche doit se rassembler autour d’engagements communs et faire de sa diversité́ une force ». Et de déclarer : « Elle doit mettre ses forces en commun pour enclencher une dynamique nouvelle qui la fera progresser et permettra dans notre département l’élection d’au moins un ou une députée de gauche et empêcher l’élection d’un député́ du RN. » Le parti propose une réunion de l’ensemble des forces de gauche pour répondre à ce défi, « pour élaborer localement sur les deux circonscriptions les conditions qui permettront de se rassembler autour de deux candidatures communes et donner toutes ses chances à une victoire possible ».

 

Ceci vous intéressera aussi
Territoire de Belfort : le risque de rupture d’alimentation en eau potable est sérieux 

Lors d’une conférence de presse mercredi 10 août, le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini est revenu sur les Lire l'article

L’histoire entremêlée du Jura suisse et de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard

Depuis le Moyen Age, l'Aire Urbaine et son voisin suisse possèdent une histoire commune. Cette proximité s'est renforcée depuis la Lire l'article

Covid-19 : plus de passe sanitaire demandé à l’entrée de l’hôpital Nord Franche-Comté

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Défilement vers le haut