Le plan Blanc est levé à l’hôpital Nord-Franche-Comté

Le plan Blanc est levé dès ce mercredi 1er juillet à l'hôpital Nord-Franche-Comté, à Trévenans.

L’hôpital Nord-Franche-Comté annonce la levée du plan Blanc dans l’établissement, à partir de ce mercredi 1er juillet. Il était actif depuis le 13 mars. Le port du masque est obligatoire dans l’établissement.

 

L’hôpital Nord-Franche-Comté annonce la levée du plan Blanc dans l’établissement, à partir de ce mercredi 1er juillet. Il était actif depuis le 13 mars. Le port du masque est obligatoire dans l’établissement.

109 jours ! Plus de trois mois et demi ! Le plan Blanc a été actif à l’hôpital Nord-Franche-Comté, selon différents niveaux, pendant une très longue période, afin de faire face à la crise sanitaire liée à la pandémie du covid-19. Il est levé depuis ce mercredi 1er juillet. « L’accès à l’établissement reste soumis à certaines conditions, afin de prévenir les risques d’infection par le covid-19 », modère toutefois l’établissement. « L’hôpital appelle au civisme de la population pour le respect des règles données pour la protection de tous et plus particulièrement des patients, des consultants, mais aussi des personnels qui les prennent en charge », insiste le communiqué de presse de l’établissement.

Masque obligatoire

Le port du masque chirurgical est obligatoire, même dans les chambres des patients. « Toute personne, hormis les enfants de moins 10 ans, doit se munir impérativement d’un masque adapté avant de se présenter à l’hôpital, faute de quoi les personnes pourront être invitées à rester à l’extérieur de l’établissement », indique l’établissement. Et il faut porter le masque correctement. On invite également à appliquer les gestes barrières et à se frictionner les mains avec une solution hydro-alcoolique, à l’entrée de l’hôpital et dans les chambres. Seuls deux visiteurs maximum sont autorisés par chambre, en même temps. Et plusieurs sont possibles dans la journée. « Si les proches ne respectent pas la limite deux visiteurs par chambre ou ne portent pas de masque, les personnels soignants leur demanderont expressément de quitter la chambre », interpelle le communiqué.

Plus de patients covid-19

L’hôpital Nord-Franche-Comté n’accueille plus de patients touchés par le covid-19. « Des lits sont maintenus au sein du service de maladies infectieuses pour accueillir de potentiels patients suspectés d’être infectés par le COVID-19, dans l’attente de la levée de doute », indique l’hôpital.

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : l’épidémie repart à la hausse en Bourgogne-Franche-Comté

Les données épidémiologiques de la covid-19 sont de nouveau orientées à la hausse dans la région Bourgogne-Franche-Comté, la plus touchée Lire l'article

La CGT de l’hôpital Nord-Franche-Comté appelle à se mobiliser le 21 janvier
La CGT de l'hôpital Nord-Franche-Comté appelle à manifester le 21 janvier.

La CGT de l’hôpital Nord-Franche-Comté appelle à se mobiliser ce jeudi 21 janvier, devant les grilles de la préfecture. Elle Lire l'article

Covid-19 : le centre de vaccination de l’hôpital est ouvert aux plus de 75 ans

L'hôpital Nord-Franche-Comté peut vacciner les plus de 75 ans. | ©Le Trois – Thibault Quartier Le centre de vaccination de l’hôpital Nord-Franche-Comté Lire l'article

Le taux d’occupation des lits de réanimation inquiète l’hôpital Nord-Franche-Comté

La 3e vague se renforce en Bourgogne-Franche-Comté. Dans le Territoire de Belfort également. La pression remonte à l’hôpital Nord-Franche-Comté, particulièrement Lire l'article

Défilement vers le haut